Échantillon de contenu immobilier rédigé par Dago Rédaction Web

Investissement immobilier à l’étranger : les villes les plus rentables L’investissement immobilier à l’étranger attire de plus en plus de français grâce à son rendement élevé et son ROI plus rapide. Découvrez les villes européennes où l’investissement immobilier est le plus rentable. Investir à Budapest Une plus-value importante sur le long terme Grâce à un réel […]


Ecrit par : sdcbylcc2017 dans Contenus immobiliers
[ssba-buttons]

Investissement immobilier à l’étranger : les villes les plus rentables

L’investissement immobilier à l’étranger attire de plus en plus de français grâce à son rendement élevé et son ROI plus rapide. Découvrez les villes européennes où l’investissement immobilier est le plus rentable.

Investir à Budapest

Une plus-value importante sur le long terme

Grâce à un réel potentiel démographique et un fort rayonnement international, Budapest permet d’envisager des plus-values importantes sur le long et moyen terme. En 5 ans, un investissement immobilier à Budapest peut rapporter 5 fois que celui à Lyon.

Un rendement locatif largement supérieur à la moyenne européenne

En effet la rentabilité. Alors que le rendement locatif en France dépasse rarement le 5 %, celui à Budapest peut atteindre jusqu’à 10 %. Pour profiter de cette performance, bien évidemment, il faut opter pour l’investissement locatif.

Un environnement fiscal et légal très favorable

Les droits de mutation en Hongrie sont de l’ordre de 4 %, ce qui est assez faible comparé à ceux en France. De plus, pour de telles prestations, le frais des notaires est d’environ 1 %.

Pas de taxe d’habitation ni de taxe foncière

Grâce à la convention de non-cumul de l’imposition signée entre la France et la Hongrie en 1980, le contribuable français sera imposé en Hongrie à hauteur de 15 % des loyers nets hors charges (après déduction des honoraires de gestion et des coûts d’entretien.

Impôt sur la plus-value dégressif

L’impôt sur la plus-value immobilière à la revente diminue progressivement jusqu’à l’exonération totale après seulement 5 ans de détention. En France, l’exonération totale n’a lieu qu’après 30 ans de détention.

Des prix à l’achat très attractifs

Le prix de l’immobilier à Budapest est le plus bas en Europe. Dans les quartiers résidentiels de la capitale, le mètre carré évolue entre 1 400 € et 1 600 € ; comparé à 8 500 € à Paris et 13 000 € à Londres. Même à Barcelone, le mètre carré est 3 200 €.

Une ville sûre et proche de la France

La commodité et la sécurité sont des critères très importants pour tout investissement immobilier. Budapest est une ville sûre où le niveau de délinquance est l’un des plus faibles en Europe.

Côté commodité, la Hongrie est membre de l’Union européenne depuis 2004 et Budapest est reliée à Paris par 4 compagnies aériennes, dont Air France et EasyJet.

Des vols quotidiens entre Paris et Budapest sont disponibles, et dure à peine deux heures.

Une ville internationale en plein développement

Avec plus de 4,3 millions de visiteurs par an, Budapest est la septième destination touristique européenne. Le coût de la vie y est moindre et les attractions sont nombreuses : bains, châteaux, basiliques, gastronomie, etc. La demande en logement y est très forte.

Lisbonne

Une fiscalité alléchante

À Lisbonne, il n’y a pas d’impôt sur le patrimoine ni de droits de succession pour conjoints et héritiers directs. La taxe d’habitation n’existe non plus et la taxe foncière varie entre 0,3 % et 0,5 % de la valeur du bien. La TVA sur les loyers y est totalement inconnue.

Coût de la vie à peine plus haut que celui de Budapest

Le coût des dépenses courantes telles que la nourriture, et les gaz est parmi les plus faibles d’Europe. Ce qui permet aux  Nord européens d’y vivre confortablement. Le système de santé portugais est classé 12e du monde d’après le rapport de l’OMS en 2014.

Le Portugal est la destination touristique européenne qui a connu la plus forte progression

Avec 10,2 millions de visiteurs en 2015, Lisbonne rentre au top 20 des villes les plus visitées en Europe. L’archipel des Açores a connu une forte progression de 23,7 % en 2015, pour un total de 427 600 touristes par an.

Un fort potentiel d’investissement locatif touristique

À Lisbonne, les villes aux bords de la mer ne connaissent pas le turn-over. La vacance de logement y est carrément inexistante.

Prague

Un prix d’achat au m² trois à cinq fois plus faible qu’à Paris ou Londres

Avec 2 700 € le mètre carré, l’investissement immobilier à Prague coûte 3 à 5 fois moins cher qu’un autre sur Paris. Ce qui est 20 % plus abordable que celui réalisé à Barcelone.

Prague, une situation géographique stratégique

Située en Europe centrale, Prague se trouve à proximité direct de Berlin, de Vienne et Bratislava. De là, vous pouvez voyager en toute simplicité vers les principales capitales européennes.

Un environnement légal et fiscal favorable pour les investisseurs

  • À Prague, il n’y a aucune taxe foncière ni taxe d’habitation applicable.
  • Les frais obligatoires liés à l’acquisition d’un bien immobilier sont de l’ordre de 2 % à 6 % de la valeur du bien.
  • La France et la République tchèques ont signé une convention de non double imposition, permettant aux investisseurs d’être imposés à seulement 15 %.

Une possibilité d’obtenir un prêt immobilier pour investir à Prague sans être résident tchèque

Même sans y être résident, il est possible d’obtenir un prêt immobilier à Prague. Généralement, cela couvre jusqu’à 75 ou 80 % du montant de l’investissement.

Un impôt sur la plus-value immobilière dégressive

Tout comme à Hongrie, l’imposition sur la plus-value immobilière tchèque est dégressive. Le 15 % est seulement pour la première année et l’exonération totale est atteinte au bout de 5 ans de détention du bien.


Commentaires