Échantillons thématiques classiques

Echantillons

Désirez-vous des fiches présentant fidèlement les caractéristiques principales de vos produits, mettant en valeurs leurs avantages ? Faites appel à Dago Rédaction Web pour la rédaction de vos fiches produits !

Sujet : Quelles seront les mesures prises par le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018 ?

Le ministre des Solidarités et de la Santé Mme Agnès Buzyn et le ministre de l’Action et des comptes publics M. Gérald Darmin ont présenté le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018 au Conseil des ministres le 11 octobre 2017. À l’issu de quatre jours entiers de débats animés, le parlement tranchera sur les dernières formalités pour l’adoption de ce projet de loi le mardi 31 octobre 2017. Alors, quelles seront les mesures prises par ce fameux projet de loi ?

Un accroissement de la CSG

L’une des principales mesures de ce projet de loi consiste à augmenter de 1,7 point la Contribution sociale généralisée (CSG). Cette hausse envisagée en 2018 vise à équilibrer la baisse des cotisations salariales et la suppression des cotisations chômage et maladie des salariés du secteur privé. Néanmoins, cette suppression a été adoptée au grand dam de l’opposition de droite et de gauche. Toutefois, le Gouvernement et la majorité assurent une augmentation du pouvoir d’achat grâce à l’adoption de ces mesures.

Par ailleurs, cet accroissement touche l’ensemble des revenus d’activité, de remplacement et du capital, sauf exception des indemnités quotidiennes de la Sécurité sociale. Quant aux retraités, cette hausse concerne uniquement les pensionnés percevant des revenus approximativement de 1 394 euros par mois (pension de retraite). Du reste, l’accroissement de 1,7 point sera déductible des revenus imposables. Pour les cas classiques, le taux de déductibilité se positionnerait entre 5,1 et 6,8 %.

En outre, la baisse des cotisations salariales serait effective en deux temps durant l’année 2018. Effectivement, les salariés remarqueront une diminution de 2,25 points des cotisations salariales à partir du 1er janvier 2018. Ensuite, l’exonération du reliquat des cotisations d’assurance chômage restant s’appliquera à partir du 1er octobre 2018. D’ailleurs, cette nouvelle baisse garantira un salaire minimum net de 132 euros en 2018 et 263 euros en 2019 pour les salariés à temps plein.

Une modification du CICE

Les députés ont également jugé utile d’opter pour une transformation du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Cette disposition pourtant controversée du quinquennat Hollande joue en faveur des entreprises. En effet, ces dernières profitent d’une économie d’impôt équivalant à 7 % de la masse salariale. De plus, cette modification s’opérera à partir du 1er janvier 2019. À ce moment, le CICE subira une diminution pérenne de cotisations patronales. Par ailleurs, cette mesure a également été controversée par les partis de gauche et de droite.

De plus, le CICE sera progressivement ramené à 6 % de la masse salariale éligible en 2018 avant d’être définitivement éradiqué en 2019. Une diminution des charges patronales de 6 % suivra cette suppression. Seulement, cette application concerne les employés percevant un salaire de moins de 3 700 euros en 2017. En outre, concernant le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), les contributions sociales seraient supprimées, sauf exception de la cotisation accidents du travail et maladies professionnelles.

De surcroît, le remplacement du CICE par une exonération renforcée des cotisations sociales s’opérera en deux volets. D’une part, l’allègement uniforme de 6 points des cotisations d’assurance maladie touche les salariés du régime général de sécurité sociale et du régime des salariés agricoles. D’autre part, les allègements généraux de cotisations sociales du SMIC visent à appuyer la création d’emploi. D’ailleurs, ces allègements généraux concernent aussi les contributions de retraite complémentaire.

L’abandon du RSI

Emmanuel Macron a promis de supprimer le Régime social des indépendants (RSI) durant sa campagne. D’ailleurs, cette promesse sera concrétisée dès le 1er janvier 2018 afin de le remplacer par le régime général d’ici deux ans. De plus, le RSI n’a connu que des dysfonctionnements depuis qu’il a vu le jour en 2006. Par conséquent, le régime général assurera la protection sociale des travailleurs indépendants toujours à partir du 1er janvier 2018.

De plus, tout comme les travailleurs indépendants, les salariés profiteront de prestations, d’aides qui seront versées par les Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) et les caisses d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat). De surcroît, le recouvrement des cotisations des mêmes salariés sera confié aux Ursaaf (Union de Recouvrement pour la Sécurité sociale et les Allocations familiales).

Étant donné ce changement radical, le projet de loi décide d’instaurer une phase transitoire de deux ans durant laquelle les caisses du régime général effectueront progressivement les missions du RSI. Par conséquent, les caisses du régime s’approprieront la totalité des missions du RSI à partir du 1er janvier 2020. Néanmoins, les règles particulières concernant les taux de cotisation et les taux des modalités de déclaration ne subiront aucune modification.

Sujet : Pourquoi manger des oranges lors de la douche matinale ?

Le ShowerOrange ou la douche à l’orange, voilà la nouvelle tendance qui fait le buzz sur la toile. Cette nouvelle forme de consommation attire de plus en plus d’adeptes. Alors, pourquoi manger des oranges lors de la douche matinale ?

C’est la nouvelle tendance

Cette nouvelle pratique se fait de plus en plus parler d’elle sur Internet. Effectivement, les internautes racontent leur expérience et encouragent cette nouvelle forme de consommation. D’ailleurs, cette tendance a été lancée par le site communautaire Reddit. De plus, cette plateforme anglophone suscite une influence indéniable, influence qui a largement contribué à la multiplication des adeptes de cette pratique quelque peu insolite. Aujourd’hui, plus de 9 000 membres de cette communauté suivent le sujet et adoptent ce style.

Le contexte facilite la consommation du fruit

Par ailleurs, ce phénomène consiste à éplucher et savourer son orange sous la douche matinale. Évidemment, les consommateurs restent dévêtus. De plus, les circonstances facilitent la consommation. En effet, l’absence de vêtement élimine les tâches indésirables, l’eau sanitaire supprime les problèmes de giclettes et les doigts poisseux. Cerise sur le gâteau, l’intimité de la douche apporte au consommateur la possibilité de manger le fruit de n’importe quelle façon, quitte à le déchiqueter farouchement au moyen de ses dents.

C’est une pratique qualifiée « libératrice »

Selon les adeptes, ce geste à l’aspect primitif apporte une vertu thérapeutique non négligeable. En effet, les pratiquants les plus fervents qualifient cet acte de jouissif sans pour autant tomber dans le fétichisme. D’ailleurs, les commentaires et les échanges publiés sur Reddit justifient la passion des internautes vis-à-vis de ce nouveau style de consommation d’orange. Un adepte prise particulièrement cette pratique charnelle en raison de sa forme « libératrice ». De surcroît, les curieux se transforment rapidement en accros après quelques pratiques matinales.

C’est une pratique encouragée par le magazine Men’s Health et le site Her

Le magazine Men’s Health ainsi que le site irlandais Her partagent cette passion. Le magazine affirme même que : « C’est un feu d’artifice de saveur dans votre cerveau et c’est la meilleure façon de laisser l’animal s’exprimer en vous ». Ainsi, cette nouvelle tendance fait l’unanimité auprès des internautes, des sites et de la plupart des magazines de santé. Outre cet avantage thérapeutique, l’orange confère également des bienfaits nutritionnels. En effet, la présence de vitamine C combat le rhume et sa valeur énergétique accroît son pouvoir antioxydant.

Cette pratique favorise la bonne humeur

Cette nouvelle forme de consommation assure une journée remplie de sourire. De même, cette expérience insolite garantit la bonne humeur tout au long de la journée. Ainsi, si manger trop gras détériore la mémoire, manger des oranges sous la douche apporte la joie. Évidemment, les adeptes prouvent cette qualité. D’ailleurs, un pratiquant de ce style confie que : « Il n’y a rien de plus génial que de manger une orange sous la douche. La mordre à pleines dents, sans se soucier du regard des autres, la dévorer sans avoir peur d’en mettre partout ».

Le fruit confère des bienfaits sur le plan sanitaire

De plus, le fruit en lui-même, consommé de n’importe quelle façon, reste le garant d’une humeur positive. Cette vertu associée à l’aspect libérateur assure une journée parfaite. Par ailleurs, afin de supprimer entièrement les émotions négatives, les adeptes privilégient également d’autres aliments comme : l’œuf, les épinards, le saumon, le chocolat, la dinde, le homard, les baies, les amandes, les noix et les bananes. Néanmoins, leur consommation s’effectue de manière traditionnelle et non sous la douche !

Sujet : Comment s’occuper d’un chien aveugle ?

Contrairement à l’Homme, le chien s’adapte plus facilement aux autres sens malgré une cécité progressive. Néanmoins, l’animal réclame quelques soins particuliers en raison de son handicap. Alors, comment s’occuper d’un chien aveugle ?

En cas d’adoption, adapter le logement à ses besoins

Suite à l’adoption d’un chien aveugle, le propriétaire est tenu de faciliter l’adaptation de l’animal. À son arrivée, son maître le fait marcher lentement tout en évitant toute collision avec les meubles ou d’autres objets. À ce stade, le canidé doit être éloigné des zones nuisibles comme les coins très nets des meubles et les escaliers. Progressivement, l’animal sera en mesure de s’adapter et d’être à son aise. D’ailleurs, l’odorat représente l’atout principal du chien ; ainsi ce sens l’aide à repérer les différentes zones de l’habitation.

En cas de perte progressive de la vue, réaménager le domicile

Dans le cas où l’animal a progressivement perdu la vue, la maison doit aussi être réaménagée selon ses dispositions. Pareillement, les escaliers restent un réel danger. Par conséquent, le propriétaire devrait installer une barrière pour bébé. Les objets coupants et les coins des meubles pointus doivent être éloignés de l’animal dans la mesure du possible. De plus, les caresses doivent être précédées d’un avertissement afin d’éviter les frayeurs. Ainsi, toute forme d’interaction avec l’animal s’effectue dans la douceur. Malgré sa dépendance, le canidé ne doit en aucun cas être surprotégé.

Multiplier les promenades

Son handicap implique des soins intensifs. Toutefois, l’animal mérite des promenades régulières. D’ailleurs, ces balades doivent respecter un timing régulier. Ainsi, le temps et le lieu des promenades ne doivent être modifiés sous aucun prétexte. De plus, il convient d’utiliser une laisse ou un harnais afin de le suivre. De plus, la cécité incite l’animal à s’arrêter fréquemment pour renifler le sol et les autres chiens. Dans ce cas, le maître prend quelques précautions au moment de l’interaction avec les autres animaux. En effet, son handicap ralentit la réactivité et la défense de l’animal.

Faire les balades dans des endroits familiers

Tout au long de la marche, le maître rassure son animal de compagnie pour écarter les risques d’anxiété et afin d’entretenir une relation de confiance par la même occasion. Par ailleurs, les endroits familiers sont à privilégier. Effectivement, ce genre d’emplacement parait plus rassurant pour l’animal. Uniquement dans ce cas, la laisse peut être mise de côté, ainsi la voix du propriétaire sert de guide à l’animal. Après une certaine période d’adaptation, le chien sera en mesure de reconstituer ses habitudes.

Encourager les autres activités

Le développement du canidé handicapé occupe une place capitale afin d’encourager son épanouissement. Pour ce faire, l’animal doit pratiquer les mêmes activités qu’il pratiquait en compagnie de son propriétaire lorsqu’il pouvait encore voir. Pour les jeux, les jouets sonores comme les boules avec une cloche, les jouets en caoutchouc qui émettent un son restent à privilégier. Cependant, ces objets sonores paraissent quelque peu perturbants et terrifiants à première vue. Si bien qu’il semble primordial de les imprégner d’odeur familière à l’animal.

Privilégier les aires de jeux sécurisés

Durant les jeux, le son émis et l’odeur du jouet sonore guident l’animal et l’aident à repérer sa localisation. Malgré son handicap, les jeux s’effectuent comme d’habitude. Aussi, la tâche ne doit en aucun cas être facilitée afin de favoriser le développement des autres sens. Outre l’odeur, la voix du maître redirige l’animal vers celui-ci. Par ailleurs, les endroits présentant des risques pour l’animal sont à écarter, tels que les cours munis de piscine, les trottoirs, etc. Ainsi, les espaces aérés sans objets éparpillés constituent les emplacements sécurisés propices aux loisirs du canidé.

Sujet : Pourquoi le dessin animé SheZow fait-il l’objet d’autant de polémique

Les séries animées incarnent parfaitement les superhéros sur le grand écran afin d’attirer et de séduire les enfants. Parmi ces dessins animés figure la série SheZow. Cependant, cette animation est aujourd’hui sujette à controverse. Alors, pourquoi le dessin animé SheZow fait-il l’objet d’autant de polémique ?

L’accoutrement du héros s’apparente à des habits de fille

Une robe fuchsia, une paire de cuissardes blanche, des talons aiguille et une chevelure agrémentée d’une mèche rose ainsi qu’un rouge à lèvres laser, tels sont les accessoires que porte un super héros dénommé SheZow. Pourtant ce personnage de dessin animé est un garçon qui porte une voix tout à fait masculine. Difficile pour les parents de ne pas confondre ce héros en robe à un transgenre. Diffusée depuis janvier 2015 sur les chaînes françaises de la jeunesse et de la famille Gulli et Canal J, la série SheZow subit aujourd’hui une polémique des parents conservateurs.

La série est une promotion de la théorie du genre, selon l’association One Million Moms

En effet, ce dessin animé à vocation humoristique attise les mécontentements de parents indignés. Cette colère se manifeste d’ailleurs par des pétitions, des articles ainsi que des lettres envoyées aux chaînes télévisées et au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Parmi les mouvements se trouve l’association One Million Moms (un million de mamans). Selon leur dire, le dessin animé SheZow constitue « une tentative menée par les gays, les lesbiennes et la communauté transgenre pour endoctriner nos enfants afin qu’ils acceptent ce style vie ».

Des critiques injustifiées selon les équipes de réalisation

La série subit malgré elle les foudres des parents des auditoires. D’ailleurs, cette controverse s’est répandue à la grande stupeur de son créateur : Obie Scott Wade. En effet, ce dernier souligne que le personnage n’est en aucun cas transgenre. De plus, l’auteur de SheZow affirme que le but ultime du dessin animé n’a jamais été d’aborder les questions de genre. Tout comme le créateur, la directrice des programmes jeunesse chez Lagardère Active (Canal J et Gulli) est restée abasourdie face aux critiques des parents et confirme la transparence de la série.

Les parents conservateurs s’appuient sur une mauvaise interprétation

Par ailleurs, la doctorante en sociologie des médias Mélanie Lallet apporte quelques points nouveaux à cette affaire. La spécialiste pense que : « les interprétations dépassent la volonté des auteurs ». Ainsi, une mauvaise interprétation des caractères du personnage serait à l’origine de la polémique. D’ailleurs, plusieurs autres séries ont déjà été victime de fausse interprétation des parents conservateurs. De surcroît, le déguisement du personnage en femme représente uniquement de l’humour et non une forme d’endoctrinement.

Quelques rappels s’imposent concernant la série

SheZow représente une série télévisée d’animation australo-canadienne créée par Obie Scott Wade. La série est diffusée depuis le 1er juin 2013 aux États-Unis et depuis janvier 2015 en France. L’histoire raconte un adolescent macho de 12 ans, Guy, alias SheZow. Suite à la mort de sa tante, le garçon hérite d’une bague dotée de pouvoirs magiques. En enfilant le bijou, l’adolescent se transforme alors en superhéros en jupette rose. Lors de ses missions, le héros s’équipe de toute une panoplie de gadget pour le moins très féminin (barrette boomerang, crème d’invisibilité, etc.) pour combattre ses ennemis.

Un dessin animé qui fait aussitôt l’unanimité auprès des enfants

Suite à sa diffusion, la série fait immédiatement l’unanimité auprès des enfants. Comme toutes les formes du 7e art, cette série vise avant tout à divertir le public, entre autres : les jeunes. En outre, le personnage affiche une autre facette de la femme, selon l’auteur. En effet, le héros prône une nouvelle signification des termes « se battre comme une fille » qui renvoient à une connotation méliorative et non péjorative. Du reste, les critiques des parents à l’encontre de la série s’apparentent à une discrimination plutôt qu’une protection de l’enfant, selon toujours le docteur en sociologie des médias.

Sujet : À quoi sert la garantie responsabilité civile inclut dans le contrat d’assurance habitation ?

La Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) a répertorié 14 millions de sinistres habitations en 2015, soit 40 000 par jour. Ces chiffres justifient l’importance d’une assurance habitation. D’ailleurs, la garantie responsabilité civile représente un indispensable dans ce contrat de couverture logement. Alors, à quoi sert la garantie responsabilité civile incluse dans le contrat d’assurance habitation ?

Quelques rappels concernant la garantie responsabilité civile

La responsabilité civile consiste en un engagement de réparer les préjudices à un tiers. Aussi, la garantie responsabilité civile représente le remboursement des conséquences pécuniaires des dégâts que l’assuré, ses proches (vivant dans son domicile), son conjoint, ses enfants mineurs, ses employés de maison ainsi que certains de ses animaux domestiques auraient engendrées vis-à-vis d’autrui. Par ailleurs, cette garantie entre en jeu que ce soit pour le propriétaire, le locataire ou dans un régime de copropriété.

La garantie responsabilité civile est proposée dans la clause de MRH

Généralement, un contrat d’assurance multirisque habitation (MRH) intègre la garantie responsabilité civile. Cette dernière est obligatoire pour les locataires, mais reste facultative pour le propriétaire. D’ailleurs, la souscription d’une MRH elle-même demeure obligatoire pour toute personne répondant au statut de locataire. Toutefois, dans le cas où la responsabilité civile semble écartée du contrat d’habitation, l’assuré est en droit d’en réclamer en souscrivant la garantie sous forme optionnelle.

De quoi l’assuré est-il responsable ?

Les champs de couverture de la responsabilité civile sont issus du Code civil. D’ailleurs, l’assuré est tenu responsable des préjudices causés par sa propre personne suite à une faute, une imprudence ou une négligence. De plus, les dommages occasionnés par ses enfants mineurs sont également sous sa responsabilité. Seulement, la culpabilité de l’assuré est engagée dans la mesure où il exerce une autorité parentale sur l’enfant et si ce dernier vit à son domicile.

Les autres responsabilités de l’assuré

De surcroît, les dégâts perpétrés par les employés de maison sont aussi à la charge de l’assuré. Il en est de même pour les dommages causés par les objets acquis ou empruntés par l’assuré. D’ailleurs, les actes commis par les animaux de compagnie ou les animaux dont il a la garde restent à la charge de l’assuré. Idem pour les préjudices occasionnés par le logement lui-même (défaut d’entretien, vice de construction, etc.).

Quels sont les champs d’intervention de l’assurance responsabilité civile ?

Cette garantie concerne les dommages perpétrés à autrui par les bénéficiaires du contrat d’assurance (assuré, membre de la famille et autres personnes vivant sous son toit). Les préjudices se caractérisent par une blessure corporelle, matériels (biens détériorés) ou immatériels (arrêt forcé d’une activité de la victime). La couverture intègre même les frais d’une action en justice (frais d’huissier ou honoraires d’avocat) engagée par la victime à l’encontre de l’un des bénéficiaires.

Encore d’autres champs de couverture

De plus, la garantie entre en action dans le cas dommage relatif à la pratique d’un sport, sauf si ce dernier s’avère dangereux, d’une location de vacances ou d’activité scolaire et extrascolaires des enfants. Toutefois, l’étendue des couvertures varie d’un contrat à un autre. Aussi, il convient d’inspecter minutieusement chaque paragraphe de la clause afin d’éliminer toutes les zones d’ombres. Par ailleurs, les cas particuliers nécessitent un ajustement de la part de l’assureur.

Quelles sont les exclusions de garantie de la responsabilité civile ?

Les premières exclusions concernent les préjudices perpétrés par les biens ou les personnes bénéficiaires de l’assurance à eux-mêmes. Effectivement, les dommages corporels ou matériels engendrés mutuellement par les assurés demeurent écartés de la couverture. D’ailleurs, ce type d’indemnisation appartient à une autre assurance : la garantie accident de la vie. La couverture reste également en dehors du cadre professionnel de l’assuré. Du reste, les dommages occasionnés intentionnellement à un tiers sont systématiquement exclus de l’assurance.

Quelles sont les exclusions supplémentaires ?

Par ailleurs, les aides bénévoles figurent aussi parmi les exclusions de garantie responsabilité civile, sauf cas exceptionnel des contrats d’assurance haut de gamme. Les prestataires de services effectuant des travaux au sein du logement restent également exclus de la responsabilité civile. D’ailleurs, ce champ de couverture s’adresse à son assurance professionnelle. Les chiens « dangereux » semblent aussi éliminés de la couverture. Ces animaux réclament une tout autre assurance. Il en est de même pour les dommages occasionnés par les véhicules à moteur et les bateaux.

Comment espérer un remboursement ?

À l’occasion d’un évènement sinistre, l’assuré est tenu de notifier sa compagnie d’assurance dans les plus brefs délais (prévu dans le contrat). Généralement, ce délai ne dépasse pas les 5 jours ouvrés à compter du sinistre. Pour la notification, l’assuré envoie une déclaration de sinistre précisant les faits réels, les coordonnées de la victime ainsi que les témoins oculaires. Les pièces justificatives sont tout aussi indispensables dans la mesure du possible. Le coût des dommages subi par la victime sera établi à l’amiable ou devant les tribunaux si nécessaire.

À combien s’élèvent les coûts à verser ?

Les montants de l’assurance s’élèvent généralement à un million d’euros. À cette somme s’ajoutent les frais d’enquête et de défense. Par conséquent, le remboursement peut atteindre jusqu’à environ trois millions d’euros. Néanmoins, le contrat d’assurance prévoit une franchise pour tous n’importe quels types de dommage. Il s’agit du montant pris à la charge de l’assuré. En plus d’une franchise, la clause de garantie intègre également un plafond d’indemnisation dans tous les contrats, assurance responsabilité civile comprise.

À chaque compagnie correspond un contrat spécifique

Les contrats d’assurance responsabilité civile ne se soumettent à aucune norme réglementaire en matière de champs de couverture. En effet, les compagnies d’assurances disposent de leur propre mode de fonctionnement. Il s’agit d’ailleurs du chapitre Conditions particulières mentionnées dans la clause de couverture. Aussi, chaque contrat varie d’un assureur à un autre. Par conséquent, les contrats d’assurance méritent une inspection minutieuse avant les signatures. Ainsi, quelques points sont à vérifier avant d’engager la finalisation du contrat.

Quelques points à vérifier dans le contrat

Il incombe à l’assuré d’inspecter les bénéficiaires de la clause. D’ailleurs, tous personnes et animaux pris en charge par l’assuré méritent une couverture de responsabilité civile. À ces privilégiés s’ajoutent les autres personnes en dehors du foyer fiscal qui assurent la garde des enfants ou des animaux du propriétaire à titre occasionnel et gratuit. Autre point à inspecter : les activités bénévoles dans le cadre d’une association à but non lucratif sont-elles incluses ou non ? Finalement, l’assuré vérifie si l’assurance l’accompagne lors d’un voyage à l’étranger.

Sujet : Comment conduire avec des chaussures à talons ?

Les talons représentent l’essence même de la féminité. En effet, toutes les femmes qui se respectent prisent ce style de chaussure. Seulement, la conduite et les talons ne font pas souvent bon ménage. Alors, comment conduire lorsqu’on porte des talons ?

Contourner les risques

La conduite avec des talons implique certains risques. D’ailleurs, certaines femmes optent pour des chaussures plus convenables, tandis que d’autres s’entêtent à enfiler leur talon même au volant. Néanmoins, toutes les femmes doivent être au fait des dangers que représente le port de ce genre de chaussure. Les talons risquent de se prendre dans les tapis de la voiture, bloquant ainsi le pied et pouvant entraîner un accident. De plus, les mouvements semblent plus lents et moins agiles en raison de la rigidité au pied. De surcroît, les semelles ne sont pas antidérapantes et n’adhèrent pas aux pédales.

Les autres risques à éviter

À ces dangers s’ajoute l’instabilité des pieds, nuisant à la sécurité de la conduite. De même, la forme de ces chaussures occasionne des tensions musculaires, affectant ainsi la capacité de conduite. En fin de compte, les talons et la conduite restent incompatibles en raison de leurs caractéristiques. D’ailleurs, les chaussures à talons très fines ou à aiguilles sont à bannir au volant. Néanmoins, d’autres options s’offrent aux plus entêtées qui désirent conduire leur véhicule même avec leur talon.

Respecter une certaine forme de talon

Afin de garantir la sécurité lors de la conduite, les femmes sont tenues de sélectionner minutieusement les chaussures à talons les plus adaptés. Pour ce faire, les chaussures à talons courts sont à privilégier. D’ailleurs, la difficulté à conduire s’élève en même temps que la hauteur des talons. De plus, les compensées ou les chaussures à plates-formes assurent une meilleure efficacité au volant. En outre, la stabilité reste la qualité principale d’une conduite parfaite. Aussi, un bon équilibre renvoie à des talons épais.

Prendre ses précautions

Il convient également d’inspecter les talons afin d’apprécier l’adhérence qu’ils apportent. Ainsi, les chaussures à semelle très glissantes sont à proscrire pour des raisons de sécurité. D’ailleurs, les tapis du véhicule usés et mal entretenus paraissent difficilement compatibles aux talons. Dans ce cas, les femmes ont tout intérêt à opter pour une autre paire de chaussures. Par ailleurs, le confort et la sécurité lors de la conduite impliquent un confort lors des marches. Par conséquent, si les femmes ressentent des difficultés à marcher avec ses talons, elles doivent les remplacer lorsqu’elles sont au volant.

Apporter une paire de rechanges appropriée

La meilleure solution consiste à emporter une paire spéciale pour la conduite. En effet, il convient d’apporter des chaussures de rechange confortable, pratique et propice à la conduite afin de garantir une meilleure sécurité routière. D’ailleurs, les chaussures fermées disposant de semelle antidérapante semblent préférables afin d’adhérer aux pédales. De plus, les semelles souples simplifient les mouvements et s’adaptent facilement à la forme des pieds. Si bien que le risque de blocage dans une pédale est quasiment nul.

Qu’en dit la loi ?

Par ailleurs, aucun article du Code de la route n’interdit aux femmes de porter des talons. Du reste, certaines privilégient les mocassins et non les escarpins lors de la conduite. Pourtant, d’autres préfèrent les talons (de moins de 16 cm), car ils atteignent plus facilement les pédales. Ainsi, les femmes sont en droit de porter à leur guise les talons dans la mesure où ces derniers confèrent un certain confort. Néanmoins, il en est de moins pour les téléphones portables qui sont interdits d’usage lors de la conduite.

Sujet : Comment consoler les premiers chagrins des adolescentes de 16 ans ?

Colère, isolation, déprime, désespoir, tels sont les manifestations du premier chagrin d’amour chez les jeunes filles. D’ailleurs, cette expérience s’apparente à un véritable ébranlement émotionnel. De plus, cette étape reste l’une des plus redoutées par les parents. Alors, comment consoler les premiers chagrins des adolescentes de 16 ans ?

Rassurer les adolescentes

Les premières ruptures représentent des moments pénibles pour les adolescentes. Néanmoins, cette expérience contribue à leur maturité. De plus, il incombe aux parents de détecter les signes de chagrin de leur adolescente manifestés par les sanglots au téléphone, une isolation complète, une morosité intense, un sentiment de culpabilité. Seulement, cette étape cruciale de la vie des jeunes emprisonne les parents dans un état d’impuissance. Toutefois, c’est dans ces instants précis que les jouvencelles méritent toute l’attention parentale. D’ailleurs, pour leur consoler, il suffit de partager d’autres moments privilégiés en vue d’effacer ne serait-ce que quelques instants leur douleur.

Les inciter à pratiquer d’autres activités

Il convient d’encourager l’exercice de certaines activités comme le théâtre, la guitare, etc. afin de mieux l’aider à s’épanouir. Par ailleurs, la finalité consiste à apaiser sa souffrance et à renforcer sa confiance en soi. De plus, les parents guident la jeune fille à repérer la solution par elle-même. Certaines mères envisagent de régler le problème à leur manière, mais il semble préférable d’interroger l’adolescente concernant sa vision des faits. D’ailleurs, cette solution prouve la confiance de la mère à la jeune fille. Autre point important : pour rassurer davantage, les parents sont tenus de dédramatiser les faits.

Respecter leur douleur

Dans ces instants pénibles, certains parents tentent d’associer ce drame à ses expériences antérieures. Néanmoins, cette option est à proscrire sauf si l’enfant en fait la demande. D’ailleurs, les parents sont tenus de prendre en compte leur peine, leur silence ainsi que leur mal-être. Ainsi, il semble préférable de rester à l’écoute de leur demande et d’autoriser certains relâchements, mais dans la limite du possible. Toutefois, respecter leur douleur ne signifie en aucun cas accepter leur nouvelle règle. D’ailleurs, la vie familiale continue à tourner même dans ces circonstances. De plus, cet équilibre conscientise la jeune fille de la stabilité de la situation.

Rester à leur disposition

Certains parents adoptent une attitude trop envahissante durant ces moments de douleurs. Néanmoins, ce genre de comportement nuit au développement et à la maturité de l’adolescente. De plus, cet encombrement prouve une fois de plus l’immaturité du parent possessif. Au contraire, les parents justifient leur confiance et la capacité de leur fille à surmonter toutes les difficultés de la vie. De surcroît, les parents doivent être à l’écoute sans pour autant l’obliger à raconter. Néanmoins, si l’adolescente ressent l’envie de se confier, qu’elle le fasse de son plein gré.

Autoriser les interactions amicales

En outre, un chagrin d’amour représente une forme de confrontation au social. Effectivement, la jeune fille s’est laissé séduire par un membre de son cercle d’amis. Par conséquent, c’est son entourage amical ou social et non ses parents qui l’aideront à récupérer plus d’estime de soi. D’ailleurs, dans ce cas, la parole d’une figure parentale confère moins de valeur que la parole d’un proche. Du reste, ces instants représentent également une opportunité de tisser et de renforcer les liens d’amitié. Par la même occasion, cette étape contribue à l’autonomie de l’adolescente. Bref, le premier chagrin d’amour est déplaisant, mais nécessaire.

Consoler avec les bons mots

Pour les figures maternelles, ces moments de souffrance constituent une occasion de réaffirmer leur amour. Toutefois, il faut éviter de s’imposer, mais de reconnaître la peine de l’adolescent sans la banaliser. Les jugements de valeur sur la relation ou l’amoureux perdu sont tout aussi à bannir. De plus, il convient de lui expliquer l’importance d’une telle expérience pour sa vie future sur le plan sentimental. Dans ces conditions, la mère ressort les liens familiaux et amicaux et incite la jeune fille à renouer avec ses amies, à ressortir et à se distraire.

Appréhender leur comportement

Chaque adolescent réagit d’une manière différente lors de son premier chagrin. D’ailleurs, leur attitude varie selon leur sensibilité et leur pudeur et notamment leur genre. Effectivement, les garçons traduisent leur souffrance par de l’agressivité ou de l’indifférence. Inversement, les jeunes filles partagent leur peine, mais peuvent tout aussi somatiser. Dans tous les cas, les parents s’arment de patiente durant quelques semaines avant de voir leur progéniture reprendre leur vie normale. Au-delà d’un certain temps, la souffrance peut s’assimiler à un mal-être profond nécessitant l’intervention d’expert.

Dans le pire des cas, les emmener voir un psychiatre

Dans la mesure où la consolation de l’entourage et des parents semblent insuffisants, l’intervention d’un psy reste l’ultime solution. D’ailleurs, la psychologue Virginie Bapt souligne la nécessité des services d’un expert. La psychologue affirme que : « c’est bien qu’elle sache qu’elle peut aller voir quelqu’un dont c’est le métier et qui pourra lui apporter une réponse professionnelle et objective ». De plus, les parents sont tenus de s’alerter dans le cas ou la déprime vire à l’obsession. De surcroît, la consultation d’un spécialiste libère l’adolescente et l’aide à travailler sur ses véritables envies. Néanmoins, la visite réclame l’accord de la jeune fille.

Sujet : Quels cadeaux offrir pour les personnes sous le signe astrologique Balance ?

Le septième signe de l’astrologie zodiaque : la Balance s’avère un signe particulièrement complexe. Par conséquent, le choix d’un cadeau à l’occasion d’un heureux évènement semble tout aussi compliqué. Alors, quels cadeaux offrir aux balances ?

Quels cadeaux pour les hommes ?

Pour les hommes balance aiment voyager, le cadeau idéal serait un week-end dans une ville européenne comme Prague, Paris ou Londres. Pour les amoureux du bon goût, son parfum préféré ou un coffret de rasage à l’ancienne semblent parfaits. Les hommes balances amateurs de cuisine méritent un livre de recette d’amuse-bouche gastronomique. Outre les ouvrages culinaires, les appareils à fondue pour les soirées fondue de chocolat, de fromage ou fondue chinoise paraissent tout aussi convenables. Le dernier livre de son auteur favori représente un présent digne de ce nom pour les passionnés de littérature. Généralement, la gent masculine sous le signe astrologique balance réclame les cadeaux inédits et les objets de décoration contemporaine. Du reste, l’homme Balance attache une importance capitale aux surprises sensuelles.

Quels cadeaux pour les femmes ?

Les femmes balances seraient les plus heureuses en recevant un bouquet de roses rouges à leur anniversaire. Pour celles qui aiment se pomponner, un assortiment d’huiles essentielles les fascine au plus haut point. Les palettes de maquillage ou les sets de manucure leur conviennent aussi. Néanmoins, la forme occupe également une place capitale. Les conjoints de femme balance ont tout intérêt à les inviter à un dîner romantique lors d’un voyage en amoureux. Si les femmes prisent le thé, un service à thé semble idéal pour leur faire plaisir. D’autres présents comme un foulard de luxe, des bijoux de grands joailliers, des sacs de couturiers de renom plairont assurément. De plus, la femme Balance privilégie davantage la qualité que la quantité.

Un cadeau qui reflète l’élégance

Une balance trouve un véritable plaisir dans le domaine de l’art. De plus, ce signe du zodiaque prise particulièrement les objets bling-bling. Effectivement, ce domaine procure de l’harmonie qui reflète le paradis et la décoration. L’élégance est son maître mot et la beauté représente une nécessité pour ce signe. Par conséquent, le présent idéal pour une balance se doit d’être en relation avec l’apparence. D’ailleurs, son sens de l’esthétisme exige des cadeaux envoutants. En outre, un coffret beauté, du maquillage, des accessoires d’habillement, une séance chez le coiffeur, la lampe design, le dernier modèle de téléphone portable ou un tableau de Picasso lui plairait à coup sûr.

Les caractéristiques de la Balance

La Balance accorde une importance primordiale à l’apparence. Ainsi, l’emballage est à entretenir avec soin. De plus, ce signe astrologique met de l’affectif dans la moindre de ses gestes. Très charismatique, idéaliste et réaliste, ce signe semble également un incorrigible romantique. Il s’agit d’ailleurs du signe le plus diplomate de l’horoscope. La Balance possède la capacité de cerner rapidement la personnalité de son entourage. De plus, les livres constituent un présent idéal vu leur intelligence et leur curiosité. Son caractère versatile complique toutefois le choix du cadeau idéal. Par ailleurs, l’enfant Balance semble déjà un adulte taille enfant. Par conséquent, ces cadeaux réclament aussi de l’esthétisme. À titre illustratif, les filles balances aiment les princesses de Disney, mais les garçons préfèrent les superhéros.

Sujet : Quelles procédures suivre pour payer en ligne avec une carte bancaire après l’achat ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, la FEVAD compte 36,6 millions soit 82,7 % des internautes français qui effectuent leur achat en ligne en 2016/2017. Ainsi, le commerce traditionnel a fait place à l’e-commerce. De plus, la carte bancaire représente le moyen de paiement le plus plébiscité en France. Alors, quelles procédures suivre pour payer en ligne avec une carte bancaire après l’achat ?

Créer un compte client

Lors d’un achat sur la toile, le cyberconsommateur se dirige vers la boutique en ligne, clique sur la fiche du produit et appuie sur le bouton « ajouter au panier ». Néanmoins, dans le cas où l’internaute ne dispose d’aucun compte client sur le site marchand, aucune acquisition n’est envisageable. Pour valider l’achat, ce compte doit en premier lieu être créé. Pour ce faire, l’internaute sélectionne l’option « créer un compte ». Cette opération mène vers une autre page qui réclame la saisie de l’identité de l’acheteur. Ainsi, l’acquéreur inscrit son adresse email, un mot de passe fort, son nom et prénom ainsi que son adresse. À l’issue de la création, le cyberacheteur peut désormais effectuer des achats en ligne.

Communiquer les coordonnées bancaires

Après le remplissage du panier, la prochaine étape consiste à engager le paiement par carte bancaire (CB). Certaines informations relatives à la carte sont réclamées, seulement, l’utilisateur est tenu de rester vigilant. En effet, le cyberconsommateur saisit le numéro de la carte correspondant aux 16 chiffres sur le devant, sa date d’expiration ainsi que le cryptogramme visuel (les trois derniers chiffres de la référence de la carte située au verso sur le panneau de signature). En raison de la montée en puissance de la cybercriminalité, l’authentification du porteur de la carte a été établie à l’initiative des boutiques en ligne. Pour ce faire, ces derniers redirigent l’utilisateur vers une page de sa banque afin d’y remplir un code de sécurité connu des seuls titulaires du CB. Le refus de coopération entraîne inévitablement l’annulation de la transaction. Cette authentification se dénomme par ailleurs la 3D Secure Code.

S’imposer quelques précautions nécessaires

Aussi bien les sites marchands que les consommateurs connectés sont tenus d’être prudents en raison de nombreuses tentatives de fraudes recensées sur la toile. Pour les propriétaires du CB, le code confidentiel ne doit être divulgué sous aucun prétexte. De plus, il convient d’éviter de mémoriser les données de la carte. De surcroît, la confirmation du montant, la date et la référence de l’opération doivent toujours être conservées. Certains e-boutiques sont à éviter, notamment les moins sécurisées. D’ailleurs, un petit cadenas en bas de page confirme l’authentification du site e-commerce. De plus, afin de justifier la notoriété du site, les internautes ont intérêt à se renseigner auprès des forums ou directement de l’entreprise. Par ailleurs, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) somme les sites marchands de ne stocker aucune coordonnée bancaire de leurs clients.

Effectuer le paiement avec PayPal

PayPal constitue un leader dans le monde du paiement en ligne. D’ailleurs, ce service de paiement assure la transaction entre acheteurs et vendeurs sur la toile. La société chiffre plus de 100 millions de comptes d’utilisateurs dans 202 pays et régions du globe. Un compte PayPal assure donc le paiement à distance en France et à l’étranger. Quant aux procédures, le numéro et la carte ne sont pas directement transmis à l’e-commerçant. De plus, la transaction ne réclame ni adresse email ni mot de passe. De surcroît, tous les sites marchands approuvent leur service. Pour prévenir toute tentative de fraude, la firme promet une meilleure sécurisation des coordonnées bancaires des clients. De même, le paiement avec PayPal reste libre.

Sujet : Quels sont les différents exercices de relaxation à pratiquer n’importe où ?

Les exercices de relaxation semblent d’une grande utilité pour les personnes souffrant de stress permanent. En effet, ces pratiques réduisent toutes les formes de tensions. D’ailleurs, certains exercices se pratiquent aussi bien à la maison qu’au travail. Alors, quels sont les différents exercices de relaxation à pratiquer n’importe où ?

Les exercices à pratiquer chez soi

 La méditation de pleine conscience

L’exercice de relaxation le plus simple et le plus ajusté à toutes les situations consiste en la pleine présence. Effectivement, la concentration sur les sensations et sur une action précise effectuée à un moment déterminé représente une méthode de relaxation très efficace. Pour ce faire, il suffit d’oublier pendant un instant toutes les frustrations passées et les autres obligations à venir pour finalement se concentrer sur le présent. Ce dernier peut se manifester par l’appréciation du café matinal, par la contemplation de la beauté d’une fleur ou l’écoute d’un son agréable.

Un exercice dérivé de la sophrologie

Cet autre exercice de relaxation issu de la sophrologie (méthode psychocorporelle dérivée de l’hypnose, du Yoga, du Tummo et du Zen) se pratique en position allongée. Cette pratique est d’ailleurs idéale pour retrouver rapidement le sommeil. Lorsque vous êtes allongé sur le dos, les bras et les jambes légèrement écartés, la concentration est centrée sur les points d’appui au sol. Ensuite, l’attention se focalise sur la respiration. À ce stade, il semble utile de rêver d’un endroit plaisant comme une plage. Dans ce cas, la relaxation s’intensifie dans la mesure où tous les éléments constitutifs d’une plage (bruit de la mer, chaleur du soleil, fraîcheur des embruns, etc.) sont ressentis. Pour finir, il convient de tisser un lien entre le souffle et une vague, entre l’inspiration et l’expiration ainsi qu’entre le flux et le reflux de l’eau.

L’exercice basé sur la cohérence cardiaque

Les techniques de relaxation reposant sur la cohérence cardiaque sont multiples. L’exercice le plus élémentaire consiste à équilibrer les temps d’inspiration et d’expiration. Ainsi, la plus idéale est de compter 5 secondes pour chaque inspiration et expiration. L’atteinte de 6 cycles respiratoires en une minute constitue l’objectif de cette pratique. D’ailleurs, cette technique de relaxation extrêmement simple diminue véritablement le niveau de stress. De surcroît, cet exercice est à pratiquer trois fois par jour à raison de 5 minutes par séance.

  • Un exercice de relaxation apparentée à des visualisations

Cette autre technique se pratique assis ou allongé. Pour commencer, il convient de prendre conscience de son corps, des tensions éventuelles et des sensations physiques. Le but est ni d’analyser ni de résoudre les problèmes actuels, mais d’engager une simple observation. Ensuite, la concentration se focalise sur la respiration sans modifier la cadence respiratoire. Puis, pensez à un lieu agréable. De plus, laissez-vous envahir par cette pensée. En poursuivant la relaxation, imaginez-vous en train d’évoluer dans cet endroit délassant méconnu du public. Avant d’ouvrir les yeux, il convient de se remémorer cet endroit paradisiaque où vous avez la possibilité de revisiter à votre guise.

5-     La respiration abdominale

Cette autre pratique résulte du yoga et de la méditation. L’exercice de relaxation supprime toutes les tensions par une simple méthode de respiration. L’unique démarche à entamer consiste à retrouver la respiration naturelle, c’est-à-dire un souffle abdominal. Pour ce faire, le ventre se gonfle doucement durant l’inspiration et se remâche durant l’expiration. Néanmoins, l’immobilité de la poitrine reste nécessaire pour maximiser l’efficacité de la méthode.

Les exercices à pratiquer au bureau

 La relaxation dynamique

La relaxation dynamique renferme plusieurs méthodes de relaxation. D’ailleurs, les sophrologues ont fréquemment recours à cette méthode. L’objectif vise à guider vers un état de conscience particulier ou simplement de se déstresser et de reprendre le contrôle. Néanmoins, le cadre professionnel supprime une isolation parfaite. Par conséquent, la discrétion assure une meilleure adaptation de l’exercice dans le milieu. L’exercice est basé sur l’alternance de contractions et de détentes des différents groupes musculaires et du souffle. D’ailleurs, les contractions et les détentes musculaires ne réclament aucun mouvement de grandes ampleurs, mais de gestes discrets. Ces démarches libèrent la tension corporelle et assurent la relaxation.

La décomposition du mouvement

Cet exercice est évidemment réalisé sur la chaise du bureau. Pour commencer, installez-vous confortablement au fond de l’assise de la chaise, cambrez légèrement le dos et cachez vos genoux sous la table. Ensuite, posez votre main droite sur votre genou droit. Puis, inspirez doucement, refermez la main et serrez profondément le poing. Après, pour contracter progressivement les muscles des bras, bloquez la respiration. La contraction remonte depuis le poing jusqu’à l’épaule. À ce stade, le mouvement s’inverse et se relâche. Finalement, ouvrez le poing et expirez profondément par la bouche. Cette opération est à renouveler deux ou trois fois avant de changer de bras.

Des exercices pour défatiguer les yeux

Cette autre technique convient parfaitement pour les employés qui restent de longues heures scotchés devant leur écran d’ordinateur. Cependant, pour garantir son efficacité, cet exercice est à réaliser à plusieurs reprises dans la journée. Pour commencer, ôtez vos lunettes ou vos lentilles. Ensuite, fermez les paupières et tracez le signe de l’infini dans un sens 10 fois puis dans l’autre sens.

Un autre exercice nécessite une montre ou l’horloge de l’ordinateur. Les deux pieds sont bien à plat par terre, le coude de la main droite se place sur la table, l’autre main cache l’œil droit en coquille et le regard est porté à l’horizontale. Ensuite, regardez en haut avec l’œil gauche pour essayer d’atteindre le plafond. Maintenez cette position sans bouger la tête pendant 3 à 5 minutes.

D’autres exercices durant la pause

Plusieurs techniques de relaxation toujours basées sur la respiration apportent l’harmonie sur le lieu de travail. Les démarchent commencent la fermeture des paupières et la respiration en poussant à fond sur l’expiration. Ensuite, regardez vos pieds et remontez tout le long de votre corps en n’omettant aucune partie (chevilles, mollets, cuisses, aine, ventre, poitrine, bras, cou et tête). Redescendez votre regard tout en respirant lentement.

Les exercices à faire sur le chemin du retour

Arrivé à la maison après une journée de dur labeur, adoptez la zen attitude dans une position confortable assise ou allongée. Puis, faites quelques cycles de respirations abdominales pour arriver à un rythme régulier. Ouvrez ou fermez les yeux et imaginez vos problèmes. Caractérisez-les sous la forme d’une boule noire. Tout en maintenant une respiration stable, visualisez cette boule en train de se déverser dans un sac et refermez le tout. Puis, imaginez-vous en train de déposer le sac à l’extérieur de votre porte où il patientera jusqu’au jour suivant.

Sujet : Comment réussir l’éducation financière d’un enfant ?

Selon les études du Centre de recherche et d’information des organisations de consommateurs en 2009, l’enfant de 7-8 ans considère l’argent comme une valeur symbolique et privilégie le troc. À 11-12 ans, l’enfant reconnaît la valeur économique de l’argent. À 14-15 ans, il recherche sa première source de financement. Ces enquêtes révèlent les processus de conscientisation de l’enfant sur la notion d’argent. Alors, comment réussir l’éducation financière d’un enfant ?

Récompenser les tâches quotidiennes

Selon les estimations d’un spécialiste de l’éducation financière Lewis Mandell, une allocation automatique favorise l’éducation financière de l’enfant. Néanmoins, les parents contestent l’attribution de prix aux corvées domestiques, de crainte d’une réclamation financière déplacée pour les tâches les plus anodines. Par ailleurs, les spécialistes ont trouvé une solution à ce problème : distinguer les devoirs civiques et les corvées payés. Ce premier concept englobe les tâches quotidiennes comme faire son lit ou ranger ses jouets. D’ailleurs, ces tâches enseignent le sens des responsabilités familiales. Les corvées payées regroupent les autres services comme mettre la table, passer l’aspirateur… Ainsi, en fin de semaine, les parents remettent à chacun leur dû.

Optimiser la distribution d’argent de poche

L’argent de poche constitue un excellent moyen d’éducation de la gestion financière à l’enfant. Ainsi, la méthode parfaite consiste à lui octroyer son argent de poche de la semaine et de l’encourager à le gérer durant cette période. Dans ce cas, l’inciter à accentuer les épargnes semble une approche efficace de gestion budgétaire. Néanmoins, dans la mesure où l’enfant est à court, aucune avance ne doit lui être autorisée, si possible. D’ailleurs, cette astuce aide l’enfant à assumer ses choix et ses actes.

Encourager la gestion de son argent de poche

Son éducation financière s’accorde avec son âge. À mesure que l’enfant grandit, il convient d’accroître le montant de son argent de poche et d’élargir l’intervalle de versement. À titre illustratif, le versement d’argent de poche d’un enfant de cinq ans s’effectue à un intervalle d’une semaine. Évidemment, ce laps de temps s’étend à six ans. À dix, le versement est réalisé toutes les deux semaines. Arrivé au secondaire, l’adolescent bénéficie d’un paiement mensuel d’argent de poche. Cependant, les dépannages sont à proscrire afin de lui inculquer les bonnes méthodes de gestion financière.

Entraîner leur esprit entrepreneurial

Dans le cas où les parents sont propriétaires d’une entreprise, l’embauche de leur descendance accentue leurs compétences en matière d’entrepreneuriat. Dans le cas contraire, il convient de les encourager à entreprendre de petits boulots (comme le babysitting ou tendre les pelouses) durant les heures libres. De plus, pour animer leur esprit d’entreprise, leur créativité est mise en avant. D’ailleurs, cet élément représente un facteur fondamental du processus entrepreneurial. Par ailleurs, une multitude d’entreprises, d’inventions et de solutions innovantes ont vu le jour grâce à une idée créative.

Limiter le versement

La situation financière des parents influence considérablement l’éducation financière des enfants. En effet, un adulte sous-performant est le résultat d’un enfant de riche qui obtenait tout ce qu’il désire. D’ailleurs, beaucoup de parents aisés ignorent ce revers de la médaille. De plus, les enfants n’acquerront aucune autonomie à l’âge adulte s’ils estiment que la banque parentale reste à leur disposition. Par conséquent, la limitation d’aide parentale doit être restreinte en matière de financement. Là encore, le but n’est pas de priver l’enfant du soutien parental, mais de leur apprendre à assumer les conséquences de leurs actes.

Placer l’enfant en situation réelle

Les adolescents réclament plus d’argent de poche que les enfants. Ainsi, pour améliorer leur faculté de gestion financière, il semble préférable de leur octroyer une somme mensuelle et de leur laisser gérer les dépenses (loisir, vêtement, gouté). Toutefois, les parents sont tenus d’encadrer l’acquisition des adolescents. Cette situation est également propice à l’épargne et à la planification d’achat, ceci afin d’éviter qu’ils ne deviennent des adeptes du crédit facile. De surcroît, les adolescents sont également en mesure de participer aux dépenses familiales.

Commencer l’éducation dès la scolarisation

Dès la scolarisation, l’enfant comprend progressivement le concept de l’argent. Leur éducation financière peut donc commencer dès l’âge préscolaire. Pour ce faire, les parents leur demandent de compter les sous tout en indiquant la valeur correspondante à chaque pièce. De plus, l’enfant est également apte à préparer l’argent nécessaire pour effectuer un achat. Ces exercices tout simples l’apprennent d’ailleurs les différentes combinaisons de pièces et de billets possibles qui donnent un même montant.

Lui raconter les expériences parentales

Considéré comme sujet tabou, les questions d’argent ne sont pour la plupart des cas jamais étalées au grand jour. De plus, les parents refusent d’informer de leur situation financière à leur enfant. Pourtant, les sujets relatifs au budget méritent quelques éclaircissements vis-à-vis de leur progéniture. Par conséquent, il convient de parler de la situation financière générale sans entrer dans les détails. Pour ce faire, il suffit d’expliquer l’emploi et le type de rémunération perçue des parents, des compétences ainsi que des études indispensables à l’exercice d’une telle fonction. À ces renseignements s’ajoutent les informations spécifiques liées aux dépenses fixes comme l’hypothèque, le prêt-auto, les achats de PPN…

Privilégier les jeux

Les enfants tirent toujours des leçons des loisirs. Ainsi, les jeux comme le Monopoly semblent des moyens efficaces pour leur faire comprendre les concepts financiers. Plus qu’un simple divertissement, ces jeux inculquent les méthodes de gestion et de dépenses financières, la planification de l’avenir, le paiement des impôts… De plus, le jeu de l’oie apprend également l’enfant à se conformer à certaines règles, à patienter jusqu’à son tour, à se confronter aux autres et à chercher de nouvelles stratégies. Ainsi, les jeux contribuent largement à l’éducation financière et au développement de l’enfant.

Pourquoi inculquer les questions financières aux enfants ?

L’éducation financière assure avant tout l’optimisation du bien-être financier des populations avant de participer à la stabilisation économique du pays. Ainsi, les notions de valeur, de prix doivent être expliquées à l’enfant dès le plus jeune âge. La monnaie figure également parmi les concepts qui méritent quelques éclaircissements. Ainsi, l’enfant comprendra qu’il existe plusieurs monnaies pour chaque pays, mais que d’autres optent pour une monnaie commune. Pour les plus vieux, les dépenses et les revenus sont également d’autres points à expliquer selon leur âge. Du reste, toutes ces notions les aident à prendre conscience de la société de consommation actuelle et des enjeux qui en résultent.

Sujet : Comment paramétrer le système de reconnaissance facial de iPhone X ?

D’après les dires de KGI Securities lors d’une conférence le 2 octobre 2017, l’iPhone X profite de deux ans et demi d’avance sur sa concurrence Android. La reconnaissance faciale Face ID ainsi que la nouvelle caméra selfie TrueDeph représentent en effet les acteurs majeurs de cet écart. Alors, comment paramétrer le système de reconnaissance facial de l’iPhone X ?

Commencer la configuration dès le premier allumage

Face ID, tel est la nomination du système de reconnaissance faciale du fameux iPhone 8 ou iPhone X. La configuration de ce système s’effectue à partir du premier allumage de l’appareil. En effet, l’utilisateur est confronté à une option pour configurer Face ID. Dans ce cas, le propriétaire du téléphone portable place son iPhone entre 25 et 50 cm de sa tête. Cette distance est d’autant plus indispensable afin d’assurer un bon fonctionnement du système et d’écarter les erreurs possibles. De plus, la procédure s’apparente aux démarches d’un enregistrement d’empreinte digitale ou le Touch ID. D’ailleurs, cet autre système de sécurité par empreinte digitale semble d’une grande utilité dans le cas où la reconnaissance faciale semble impossible.

Capturer l’image

En vue de mettre en place le système de Face ID, iOS demande à son utilisateur de bouger la tête en dessinant un cercle de haut en bas tout en maintenant le regard sur l’écran. En effet, la capture du visage sous différents angles garantit un meilleur fonctionnement du système de sécurité. Après cette opération, le propriétaire de l’iPhone X engage le paramétrage d’un code de verrouillage de secours utilisé en cas de dysfonctionnement du Face ID ou de non-reconnaissance pour une quelconque raison. Évidemment, il s’agit du Touch ID.

Les trois capteurs s’imprègnent du visage

À l’inverse des autres technologies concurrentes, ce système fonctionne uniquement par modélisation complète d’un visage en 3D et non par comparaison avec une photo témoin. D’autant plus, trois capteurs sont placés sur la face avant de l’appareil pour assurer la modélisation. Un projecteur envoie 30 000 points invisibles sur le visage du propriétaire. Une autre caméra infrarouge traverse le réseau de points. Finalement, un illuminateur effectue la même opération même dans le noir.

Les autres fonctionnalités

À l’intérieur de la page des réglages du système de sécurité d’IOS 11, les paragraphes mentionnent une option « Partial Capture ». Cette option donne droit au Face ID de fonctionner en bonne et due forme malgré l’abandon des procédures de configuration en cours. Autre point important : grâce à ce système, iPhone X est en mesure de détecter le moment où l’utilisateur est en face de l’écran de l’appareil et qu’il est en train de l’utiliser. Par conséquent, l’écran reste allumé tant que l’appareil repère le visage de son propriétaire. Cette fonctionnalité semble utile en cas de long lecteur.

Que faire en cas d’erreur ?

Durant la capture de l’image, plusieurs cas d’erreur peuvent se présenter : le visage n’est que partiellement reconnu par l’iPhone X, le visage est décalé par rapport à l’appareil photo, dissimulé par un objet ou aucun visage ne semble être détecté par l’appareil. Dans ce cas, ces incidents sont immédiatement signalés à l’utilisateur qui entamera ensuite les corrections qui s’imposent. À l’issu de deux captations de visage, les démarches arrivent à leur terme et le système de sécurité est à présent fonctionnel. Par ailleurs, dans la mesure où les processus de configuration ont été abandonnés en cours par l’utilisateur, le paramétrage peut toujours être repris ultérieurement.

Un système de sécurité déconseillé aux enfants et aux jumeaux

Cette nouvelle technologie a fait apparaître certaines suspicions en matière de détection de visage. D’ailleurs, ces soupçons ont été confirmés par les concepteurs mêmes de l’appareil. Ainsi, l’utilisation de Face ID est inappropriée aux jumeaux, aux frères et sœurs ainsi qu’aux enfants de moins de 13 ans. Effectivement, les contours et traits de visages des adolescents pourraient leurrer le capteur. Dans ce cas de figure, le recours à un simple mot de passe semble la meilleure solution.

Qu’en est-il du changement facial ?

La grande firme Apple promet une bonne adaptation automatique de l’appareil aux changements d’apparence tels que le maquillage ou le changement de coiffure. « Face ID est conçu pour fonctionner avec des chapeaux, des écharpes, des lunettes, des lentilles de contact et de nombreuses lunettes de soleil. En outre, il est conçu pour fonctionner à l’intérieur, à l’extérieur et même dans l’obscurité totale », continue la multinationale américaine. Les autres changements faciaux comme une barbe épaisse et l’ajout d’autres accessoires tels que les lunettes sont aussi pris en compte par l’iPhone X. Néanmoins, pour pallier les tentatives de vol, le système confirme l’authentification de l’utilisateur par la saisie du code de sécurité.

Et la sécurité dans tout ça ?

La firme refuse toute tentative de vol et d’usurpation d’identité de l’appareil. D’ailleurs, Face ID a fait l’objet d’une polémique dans les réseaux sociaux après son apparition sur le marché. En effet, les utilisateurs perplexes appréhendent plusieurs cas de figure comme le déverrouillage du voleur du système de sécurité en positionnant l’appareil en face du visage de son propriétaire. Pourtant, la multinationale confirme que l’appareil attend le feu vert de son utilisateur pour fonctionner. De surcroît, Apple écarte toutes probabilités de risques d’usurpation d’identité faciale. L’entreprise souligne que le Face ID reste 20 fois plus sécurisé que le Touch ID. Du reste, les chances de reconnaître son utilisateur sur un autre visage se réduisent d’un sur un million !

Sujet : Comment optimiser le réseau Wi-Fi dans toutes les pièces du domicile ?

Fréquemment, la portée de la connexion Wi-Fi semble limitée. Ainsi, le réseau privilégie uniquement certaines pièces de la maison. Cependant, plusieurs solutions existent afin d’élargir les champs de couvertures des réseaux Wi-Fi. Ces solutions varient d’un simple positionnement à une installation de plusieurs matériaux d’amplification d’onde Wi-Fi. Alors, comment optimiser le réseau Wi-Fi dans toutes les pièces du domicile ?

Positionner la box de façon optimale

Avant d’engager les travaux d’installation, il convient de vérifier le positionnement de la box internet. Afin d’assurer l’homogénéité de la répartition des ondes Wi-Fi, l’utilisateur est tenu de placer la box au centre du domicile. Pour les logements à deux étages, la box est donc placée au premier étage et toujours dans un emplacement central. D’ailleurs, les endroits encombrés contenant plusieurs obstacles (murs porteurs, portes blindées, placard…) sont à éviter. D’autant plus que ce genre d’endroit réduit et parfois même bloque le signal. Par conséquent, le boitier Wi-Fi est implanté en hauteur dans un espace libéré. Évidemment, l’emplacement dans une zone dégagée optimise la couverture du réseau Wi-Fi. De plus, la technologie Wi-Fi semble extrêmement sensible aux interférences avec d’autres appareils. En effet, le fonctionnement de tous ces matériels se centralise sur les mêmes bandes de fréquences (2,4 et 5 GHz). Ce même mode de fonctionnement nuit à la réception Wi-Fi. Par conséquent, la box est implantée dans une zone dégagée loin d’autres appareils.

Placer un répéteur Wi-Fi

Le répéteur Wi-Fi perçoit le réseau de la box et le répand de manière à accentuer les ondes dans toutes les pièces. Comme son nom l’indique, cet appareil répète donc le signal émis par la box. D’ailleurs, ce matériel est parfait pour les domiciles à plusieurs étages ou renfermant des pièces assez éloignées. En outre, le répéteur doit être branché à une prise électrique à portée du signal Wi-Fi de la box. De surcroît, les modèles de répéteurs derniers cris offrent la possibilité de visionner le niveau de captation du signal d’origine. De même, ce matériel décuple la portée du réseau sans fil. Si possible, l’installation de plusieurs répéteurs élargit davantage le réseau de couverture. Ainsi, les ordinateurs, les Smartphones, les tablettes… sont en mesure d’accéder à Internet. Cependant, cet équipement écarte les possibilités d’accentuer le débit de la connexion sans-fil.

Joindre un kit CPL

Cette troisième solution fait fureur depuis quelques années. En effet, le kit CPL facilite l’accès à Internet et au réseau domestique dans toutes les pièces du logement. Son principal avantage reste sans doute son aptitude à s’adapter à tous les types de configurations d’intérieurs. Généralement, le kit regroupe deux adaptateurs qui sont branchés à des prises de courant. Le principe est simple : cet équipement superpose au courant électrique du domicile un signal à haute fréquence qui véhicule les données numériques. Concrètement, ces deux appareils lient la box Wi-Fi et les différents gadgets connectables comme le décodeur TV, les ordinateurs, l’imprimante réseau… Ces équipements sont d’autant plus liés aux adaptateurs CPL par un câble Ethernet (RJ45). De même, l’installation d’un kit CPL ne réclame aucun paramétrage. Pour ce faire, l’utilisateur les branche sur une prise, ainsi, l’interaction avec la box s’effectue en seulement quelques secondes. Toutefois, le kit CPL ne doit être branché en aucun cas sur une prise multiple.

Changer le canal Wi-Fi

Le Wi-Fi utilise les fréquences 2,4 GHz et 5 GHz afin d’écarter les interférences avec les autres équipements. La fréquente 5  GHz se répartit en 4 canaux, propose une couverture moins importante et semble plus sensible aux obstacles. Toutefois, cette fréquente procure un meilleur débit. En outre, dans le cas où le réseau Wi-Fi se situe sur le même canal que celui des voisins, cette éventualité porte préjudice à la qualité et à la stabilité du signal. Pour y remédier, l’utilisateur visualise le taux d’occupation de chaque canal dans l’interface d’administration de la box. Ensuite, celui-ci modifie le canal actuel sur celui qui semble le moins encombré. Par ailleurs, les box de dernières générations sont en mesure de modifier automatiquement le canal selon le taux d’encombrement. D’autres applications restent également disponibles sur la toile. Ces programmes informatiques précisent les canaux les plus encombrants et mentionnent les meilleurs canaux à privilégier.

Sécuriser le réseau Wi-Fi

Le renforcement de la sécurité du réseau Wi-Fi protège uniquement des intrusions. Ainsi, cette opération écarte l’optimisation de la couverture réseau. Néanmoins, un niveau de sécurité élevé semble indispensable. D’ailleurs, un éventail d’application malveillant offre aujourd’hui la possibilité de s’immiscer dans un réseau de couverture mal protégé. Ainsi, pour éviter ce genre de désagrément, l’utilisateur opte pour le protocole de sécurité WPA2 (et chiffrement AES ou TPIK) et non du WEP durant le paramétrage du Wi-Fi. Si bien que les données échangées sur le réseau comme le mot de passe demeurent inaccessibles. Autre point important, le nom du réseau (SSID) et de la clé Wi-Fi fournis par l’opérateur doivent être modifiés.

Sujet : Comment gagner au Monopoly à tous les coups ?

Le Monopoly représente un jeu de société américain édité par Hasbro. Après son lancement, le jeu obtient un succès mondial et rassemble de plus en plus de joueurs à travers le monde. Alors, lors d’une partie de Monopoly, comment faire pour gagner à tous les coups ?

Prendre en compte les probabilités

En premier lieu, le Monopoly consiste en un jeu de dés. Ainsi, les questions de probabilités sont les fondements mêmes du jeu. Par conséquent, les joueurs sont tenus de prendre en compte le montant aux dés visé afin de tomber sur telle ou telle case. D’ailleurs, avec deux dés, un joueur voit plus de chance d’obtenir un 7 qu’un 2 ou un 12. De même, chacun bénéficie de 17 % de chance d’obtenir un double aux dés. En moyenne, les pions effectuent 5 à 6 coups pour un tour complet. Étant donné que 28 sur 40 cases représentent des propriétés foncières, un joueur tombe dans 4 d’entre elles en moyenne. De surcroît, certaines cartes jaillissent plus fréquemment par rapport à d’autres.

Se conformer aux règles édictées

Les auteurs de Monopoly ont assurément élaboré les règles du jeu. Les joueurs sont alors tenus de se limiter aux prescriptions. Au commencement, le banquier mélange la pile des Titres de Propriété. Durant une partie, chaque joueur profite de trois maisons uniquement sur chaque propriété d’un même groupe afin d’acquérir un hôtel. En cas de revente d’un hôtel, le montant s’élève à la moitié du prix initial. Le but du jeu est d’éliminer le maximum d’adversaire en s’appropriant autant que possible les propriétés. D’ailleurs, le premier joueur à tomber dans la faillite se retire. À l’issue de la partie, le joueur le plus riche ressort gagnant. Généralement, une partie s’arrête quand tous les joueurs déclarent faillite. Néanmoins, au début du jeu, les camps ont la possibilité d’instaurer une durée maximale, au bout de laquelle le joueur possédant le plus de richesse gagne.

Accentuer les investissements

Plus un joueur s’approprie des biens, plus il perçoit de loyers et plus ce privilège ruine le camp adverse. Ainsi, les joueurs ont tout intérêt à acheter les titres encore libres. Pourtant, ces derniers ont toujours tendance à cumuler les gains et à les épargner. Du reste, l’objectif vise à accentuer les bénéfices. De plus, chaque joueur est tenu de devenir propriétaire de monopoles. En ce sens qu’il écarte les tentatives d’acquisition de propriété au milieu du sien. Évidemment, si un seul joueur parvient à acheter toutes les propriétés d’une même couleur, il s’attribue un monopole. Dans ce cas, les adversaires qui ont le malheur de tomber sur une de ces cases versent un loyer double. De même, les propriétés les plus ciblées restent les meilleurs investissements. Dans le meilleur des cas, la pénurie de maisons accentue les gains du bénéficiaire. De surcroît, les gares et les compagnies semblent plus rentables. Néanmoins, les gares confèrent plus de valeur ajoutée dans la mesure où le joueur les possède toutes.

Sélectionner le meilleur emplacement pour l’investissement

Il convient de construire au bon endroit au bon moment. Par ailleurs, les propriétés orange et rouge rapportent plus de gain sur le papier entre la valeur d’achat, la valeur d’investissement et le retour sur investissement. Néanmoins, l’accroissement de la valeur ajoutée est uniquement envisageable dans la mesure où les trois maisons sont immédiatement construites. De plus, pour espérer un meilleur rendement, le joueur s’approprie les gares au début de la partie.

Jouer pour gagner

En cas de besoin, les hypothèques sont à utiliser à bon escient. Toutefois, cette solution implique des contraintes. En effet, en plus du montant du prêt, le joueur verse également les frais de mainlevée. De plus, certains principes sont à considérer. Entre autres : les propriétés isolées sont à hypothéquer en premier. De plus, les titres monopolisés et les propriétés disposant d’un taux de visite élevé doivent être écartés de l’hypothèque, sauf de forces majeures. Avant d’opérer un échange avec un adversaire, le joueur vérifie si le titre échangé complète la propriété monopolisée du camp adverse. Afin d’accélérer la partie, les privilégiés n’ont qu’à épuiser les ressources des joueurs en difficultés. Pour ce faire, il suffit de les persuader de céder telle propriété ou de la revendre à la banque afin de libérer d’autres titres.

Rentabiliser la prison

Durant une partie, un des joueurs peut finir en prison. D’ailleurs, le jeu présente 3 façons d’y parvenir : en obtenant trois doubles successifs, en tirant une carte « Allez en prison » ou en tombant sur la case « Allez en prison ». Ainsi, pour en sortir, le malheureux doit obtenir un double (en trois lancer), payer 50 euros ou 5 000 francs, tirer une carte « vous êtes libéré de prison ». Toutefois, les joueurs prisonniers trouvent un intérêt considérable à rester en détention. En effet, les séjours en séquestrations restent libres à la différence des séjours dans une propriété privée. De plus, les prisonniers restent en mesure de percevoir un loyer. Ainsi, la prison semble un autre moyen de cumuler des bénéfices tout en épargnant quelques sommes.

Améliorer le lancer de dés

Le jeu repose en totalité sur le lancer de dés, mais en partie sur les qualités de gestionnaire du joueur. De ce fait, les statistiques prouvent qu’au début de la partie, le premier participant bénéficie de 16 % de chance de tomber sur la case « Chance », de 14 % de chance d’atterrir sur « La rue de Vaugirard » ou « La rue de Courcelles ». De même, lors des lancers, les joueurs ont intérêt à miser sur les cases « Chances » et les « Caisses de communauté ». En effet, ces cartes redirigent vers les cases « Gare de Lyon », « Avenue Henri Martin » ou « Rue de la Paix ». Néanmoins, les malchanceux peuvent également être contraints de payer des frais.

Tenir compte des taux de fréquentation

La chaîne de Markov a entamé une étude sur les probabilités de passage de chaque case de Monopoly. Ainsi, leur enquête estime que la « prison » représente la case la plus visitée. À cet emplacement s’ajoute « l’Avenue Henri-Martin » et évidemment la « case départ ». En quatrième position, « la place Pigalle », le « Boulevard Saint-Michel » et le « Parc Gratuit » figurent parmi les emplacements les plus fréquentés. En 7e position, « la Caisse de communauté 2 » accompagnée de la « Chance 2 » et de « l’Avenu Mozart » sont également en tête de liste. Finalement, « la Gare de Lyon » s’attribue la 10e place des endroits les plus visités. Dans cette liste de 41 lieux, le dernier emplacement le moins visité représente « l’Avenue des Champs-Élysées ». Par conséquent, la stratégie évidente à adopter consiste à acquérir les titres bénéficiant d’un taux de visite élevé.

Sujet : Comment aménager un mur végétal en intérieur ?

Les murs végétalisés apportent une touche de fraîcheur. Très esthétique, ce genre de décoration s’accorde parfaitement à la verdure du jardin extérieur. Néanmoins, comment aménager un mur végétal en intérieur ?

Quelques rappels concernant les murs végétaux

Un mur végétal est équipé d’un support fixé sur un mur, ce qui s’apparente à un substrat sur lequel les plantes poussent. Le support utilisé renferme deux couches de feutre horticole indéchirable et imputrescible. Les magasins spécialisés offrent également d’autres supports comme la sphaigne. Il s’agit d’une mousse qui sert non seulement de substrat, mais d’isolant thermique et acoustique également. Ce genre de décoration intérieure nécessite un système d’irrigation pour assurer l’arrosage quotidien des végétaux. Le kit d’irrigation regroupe des tubes en forme de T et des coudes pour les relier entre eux, des bouchons afin de fermer les extrémités des tubes, des goutteurs pour arroser les végétaux et un raccord à mettre sur une pompe. Pour les murs végétaux de grande ampleur, l’arrosage réclame ainsi un réseau d’irrigation plus performante et plus complexe. Si le mur parait moins lumineux, l’installation d’une lampe horticole apporte un complément de lumière naturelle. À cet équipement s’ajoute un programmateur afin de contrôler le temps d’exposition.

Choisir le meilleur emplacement

Le propriétaire du logement entame une sélection de l’emplacement le plus adapté au mur végétalisé. Pour ce faire, les dimensions doivent être définies au préalable. Puis, il convient de laisser au minimum 50 cm entre le haut du mur et le plafond afin de permettre aux plantes de pousser normalement. En cas de réel besoin, appréhendez un minimum d’espace nécessaire pour une lampe. D’ailleurs, une lampe 500 lux semble idéale pour une plante d’ombre, mais une lampe de plus de 1000 lux est préférable pour une plante de soleil. Un autre espace destiné à la réserve d’eau situé au pied du mur demeure aussi indispensable. Du reste, le choix des plantes s’opère suivant l’exposition.

Les matériels nécessaires

L’installation d’un mur végétal réclame tout un éventail de matériaux. Ainsi, une agrafeuse murale, les chevilles, des engrais spéciaux hydroculture, les mastics, un programmateur d’arrosage (facultatif), un tasseau, des vis, une visseuse sont à prévoir. À ces matériaux s’ajoutent des planches en bois fixé au mur, autoporté ou palette, un film de polyéthylène souple (polyane), un grillage à poules, une sphaigne (mousse), une mousse des bois (facultative), des plantes grasses, un terreau spécial plantes succulentes, un marteau, des clous, une colle à bois, une pince coupante, un crayon papier et un mètre.

Sélectionner les plantes

Les plantes de petites tailles et résistantes sont à privilégier. D’ailleurs, les conseils de jardiniers semblent indispensables pour la sélection des plantes. De plus, le choix des végétaux repose sur l’exposition du mur, mais la composition se réfère aux préférences du propriétaire. Pour les murs végétalisés en intérieur, les plantes vivaces en mi-ombre sont idéales, car un mur sans soleil direct est nécessaire pour éviter un dessèchement rapide. À titre d’exemple, la fougère, le lierre, des variétés de ficus ou la sagine représentent les plantes idéales pour une décoration intérieure. Pour conférer un environnement riche en biodiversité, les options s’étendent aux plantes grimpantes et aux grandes jardinières montées à l’aide des filins. De surcroît, un mètre carré correspond à environ 30 plantes. Néanmoins, les murs denses réclament jusqu’à 50 plantes le mètre carré. Dans ce cas, le nombre de goutteurs est également multiplié.

Installer le support

En premier lieu, le bac doit être placé et les tasseaux fixés. Ainsi, placez des tampons antidérapants sous le bas à réserve d’eau, ensuite, fixez-le au pied du mur. En s’ajustant sur la hauteur du bac, repérez la localisation du support sur le mur. Les tasseaux doivent aussi être solidement vissé et la fixation largement résistante. D’ailleurs, les tasseaux de 5 cm d’épaisseur minimum génèrent une lame d’air pour assurer la respiration du mur. Afin de fixer le support, il convient de visser un panneau sur les tasseaux qui donnera une surface étanche. Quelques mastics sur les têtes des vis garantissent une meilleure étanchéité. Après quelques instants, agrafez le feutre sur le panneau étanche. Du reste, les agrafes en inox sont à privilégier.

Mettre en place de système d’irrigation du mur végétal

Afin de poser le système d’irrigation du mur végétal, vissez un filtre en sortie de pompe ou de tuyau d’arrosage afin d’écarter les risques d’encrassement des goutteurs et du réseau. Heureusement, certaines pompes sont déjà dotées d’un filtre. Ensuite, placez la pompe dans le bac et posez un tube d’irrigation vertical. Ensuite, pour préparer les tubes horizontaux, il convient de trouer les tubes avec la clé poinçon et d’y insérer les goutteurs. Puis, reliez les tubes horizontaux au tube vertical au moyen du T et des coudes. Enfin, fermez les extrémités des tubes à l’aide des bouchons. Finalement, vérifiez le fonctionnement du réseau et recouvrez les fuites éventuelles.

Placer les plantes sur le mur

Durant cette démarche, il convient d’abord de préparer le mur. Pour ce faire, posez la 2e couche de feutre sur le support, agrafez le feutre tout en s’assurant que les tubes ne soient perforés. Puis, confectionnez les poches dans le feutre qui recevront les plantes. Pour préparer les plantes, il faut les laisser tremper en godet et retirer soigneusement la terre afin de libérer les racines. Pour les nettoyer, passez le tout sous l’eau. L’ultime démarche consiste à installer les plantes. Pour ce faire, insérez leurs racines dans les poches du feutre, remplissez le réservoir d’eau et activez la pompe. Afin de garantir une meilleure croissance, les plantes méritent de l’engrais. Enfin, paramétrez le programmateur pour l’arrosage.

Entretenir le mur végétal

Comme toutes les plantes, les murs végétalisés nécessitent un entretien régulier. Ainsi, il faut remplir fréquemment le réservoir. Afin d’écarter tout risque de blocage de la distribution d’eau, le filtre en sortie de pompe doit être toujours propre. Les végétations doivent régulièrement être taillées et les parasites et les feuilles mortes sont éliminés. D’ailleurs, la durée de vie de ce type de décoration intérieure varie en fonction de la qualité et de la fréquence de l’entretien. Évidemment, un mur végétal bien entretenu dure des dizaines d’années.

L’énergie renouvelable n’est pas mieux répartie sur la planète

Les Européens et les pays non pétroliers ont longtemps souffert d’une sérieuse carence en énergie et une dépendance au pétrole. Ainsi, ils ont inventé l’énergie renouvelable. Cette énergie est-elle réellement la solution pour tous ?

Énergie fossile : une énergie mal repartit

Les fluctuations de prix

Nous savons que le pétrole est mal reparti sur cette planète. À moins d’êtres producteurs, il faut acheter. Toutefois, le prix du pétrole et de gaz naturel est très cher. Aujourd’hui, le baril coûte 53 dollars et l’année à venir, il sera en hausse de 3 $. De plus, le prix du pétrole dépend fortement du contexte géopolitique dans les pays producteurs et au sein de l’OPEP. Il suffit d’une guerre ou une attaque terroriste pour que le baril grimpe à l’instant. Les deux chocs pétroliers de 1973 et de 1979 sont l’illustration parfaite d’une telle situation.

Se passer du pétrole

Pour les pays développés, il n’y a qu’un seul mot d’ordre : se débarrasser du pétrole. D’où la politique du tout électrique. À part les voitures, les moteurs à réaction tels que les avions commencent aussi à avoir leur version électrique. Récemment, Airbus, Rolls-Royce et Siemens ont mis en place un partenariat afin de développer un avion hybride. Nommé E-Fan X, celle-ci est prévue en 2020.

Énergie renouvelable : une autre énergie mal repartie

Le coût élevé de l’énergie renouvelable

L’énergie renouvelable n’est pas du tout gratuite comme on le pensait. Pour le produire, il faut beaucoup s’investir en matériel et en technologies. En France le mètre carré du panneau solaire coûte 1 000 €, équivaut à 10 mois de salaire dans un pays sous-développé. Toutefois, avec une telle surface, l’énergie obtenue annuellement ne dépasse pas les 1 000 kWh, alors qu’une maison moyenne en consomme 3 000. Au total, le coût d’installation d’un panneau photovoltaïque de 1 000 W s’élève à 8 000 €.

La compétitivité de l’énergie renouvelable

L’énergie renouvelable a été pensée comme une solution pour se libérer de la dépendance au pétrole et aux pays pétrolier. C’est le cas pour les pays développés comme la France, l’Allemagne ou le Royaume-Uni qui peuvent dire adieu à l’énergie fossile. Dans les pays pauvres, l’énergie renouvelable a ouvert la concurrence entre les pays pétroliers et ceux producteurs d’énergie renouvelable.

Énergie primaire : une énergie difficile d’accès

La rareté de l’énergie primaire

L’énergie primaire est la première forme d’énergie directement disponible dans la nature. Dans les pays sous-développés, le bois assure la moitié du besoin en énergie de la population malheureusement, le bois est peu performant comme énergie et ne peut en effet garantir l’approvisionnement en électricité. Heureusement, une autre alternative existe : l’eau. Dans certains pays, l’électricité est distribuée via les centrales hydrauliques.

Énergie primaire et changements climatiques

Toutefois, il faut noter que de telles infrastructures impliquent un investissement faramineux. Le barrage des Trois Gorfes en Chine est évalué à 22 milliards €. Ce qui dépasse largement la capacité d’investissement des pays sous-développés. Le bois reste ainsi, l’énergie de tout pays non industrialisé. Cependant, il faut retenir que son utilisation n’est pas sans risque. La destruction des fortes primaires amazoniennes et africaines ne fait qu’aggraver les risques de changement climatique dans le monde.

Sujet : Comment rédiger une fiche de poste d’assistant administratif ?

Le responsable des ressources humaines ne se limite pas à recruter ou à former les employés. Sa fonction vise également à comprendre les tâches de ces derniers. Parmi les tâches en question, l’assistant administratif demande plusieurs rôles qui méritent quelques éclaircissements. Pour ce faire, la fiche de poste semble la meilleure solution. Alors, comment rédiger une fiche de poste d’assistant administratif ?

Quelques rappels concernant la fiche de poste

La fiche de poste consiste en un descriptif détaillant les rôles et les missions de chaque employé d’une entreprise. Cet outil est établi par le salarié concerné accompagné par son supérieur direct. De plus, ce moyen de communication est rédigé de manière la plus claire et la plus proche possible de la réalité. Néanmoins, une fiche de poste diffère d’un profil de poste. En effet, ce dernier affiche les missions du poste d’une manière idéaliste et vise uniquement à attirer des collaborateurs dans le cadre d’un processus de recrutement. De plus, le profil de poste semble éloigné de la réalité sur terrain. Contrairement, la fiche de poste suggère une approche différente en précisant les missions véritables et l’état actuel du travail. De surcroît, cet instrument représente concrètement le poste tel qu’il est à l’heure actuelle.

Se conformer aux règles

Avant d’établir une fiche de poste, l’employé est tenu de déterminer certaines règles afin de maximiser l’efficacité de cet outil de communication. Tous les postes de l’entreprise doivent effectuer cette tâche importante qui ne réclame que quelques minutes. De plus, chaque salarié doit s’impliquer dans la rédaction de la fiche de poste. Autrement, ce dernier risque de refléter une vision erronée ou idéalisée des missions. Les supérieurs et les cadres expliquent également l’intérêt et la nécessité ainsi que la nature et la finalité de cet outil en précisant les enjeux. Puis, l’agent doit comprendre la nécessité de l’objectivité qu’implique la rédaction de fiche de poste. Dans notre cas, l’assistant administratif est tenu d’être parfaitement franc lors de la rédaction de sa fiche.

Rédiger la partie « Description »

La fiche de poste est répartie en différentes catégories qui mentionnent précisément les tâches de l’agent. Ainsi, l’outil contient un intitulé du poste. Ainsi, le titre mentionne « Assistant administratif ». L’instrument inscrit les informations individuelles de l’agent et mentionne son nom et son prénom, son statut, son grade… Évidemment, l’instrument indique les informations relatives au service en précisant le positionnement du poste. D’ailleurs, un assistant administratif est sous la responsabilité du Directeur général et du Responsable des Services financiers et administratifs.

Rédiger la partie « Mission et attribution »

Cette partie se divise en deux sous-parties précisant les tâches prioritaires et secondaires. Dans la première sous-partie, l’assistant administratif indique ses missions globales. Entre autres, la relation client, la déclaration d’embauche, l’accueil et le transfert du bilan à la direction sont inscrits dans la première sous-partie. La mission secondaire de l’employé parle du classement et de l’archivage.

Rédiger la partie « Contrainte et difficulté du poste »

Dans cette partie, l’employé précise les conditions de travail. D’ailleurs, l’exercice du métier d’assistant administratif nécessite une aisance relationnelle, car la profession exige un travail d’équipe encadré dans un horaire régulier défini préalablement dans le contrat de travail. De plus, le salarié travaille uniquement en intérieur, au sein du siège social de l’entreprise.

Rédiger la partie « Compétences requises »

Cette partie varie d’une entreprise à une autre. Certaines sociétés divisent cette catégorie en trois sous parties, à savoir : savoir, savoir-faire et savoir-être. Cependant, cette catégorie peut être résumée en une unique sous-catégorie. Ainsi, le respect de la réglementation intérieure, l’organisation et la rigueur, le dynamisme et la réactivité ainsi que la capacité d’écoute du client représentent les aptitudes nécessaires d’un assistant administratif. La fiche de poste se termine par la date et la signature du salarié et du responsable.

La fiche de poste, quel intérêt pour l’entreprise ?

La fiche de poste constitue en premier lieu un outil de communication interne qui précise le rôle des agents. Les cadres supérieurs se réfèrent à cet instrument afin de déterminer certains fonctions et usages dans la société. Ce moyen identifie aussi les difficultés rencontrées dans l’occupation d’un tel ou tel poste. La fiche de poste s’avère un outil indispensable dans les démarches de recrutement. Effectivement, il suffit d’utiliser les inscriptions pour établir une offre de travail. Dans ce cas, certaines modifications s’imposent en vue d’adapter les informations à la situation. Du reste, ce moyen de communication offre au salarié une opportunité de revenir sur certains points, d’insister sur l’importance de certaines missions ou d’aborder le sujet de l’évolution du métier.

Sujet : Comment se maquiller avec ses lunettes ?

Aujourd’hui, les lunettes représentent un véritable accessoire de mode. Les verres témoignent du style des femmes. Toutefois, le maquillage et les lunettes ne font pas toujours bon ménage. Heureusement, plusieurs astuces existent pour harmoniser ces deux incontournables de la mode. Alors, comment faire pour se maquiller avec ses lunettes ?

Éliminer les cernes

Les verres ont la fâcheuse tendance à accentuer les cernes. Effectivement, l’ombre des lunettes assombrit le regard et occasionne des rougeurs sur la peau. De plus, les cernes affichent généralement un visage fatigué. Afin de dissimuler ces imperfections et illuminer le regard, un anticerne semble primordial. Il convient d’ailleurs de l’appliquer jusqu’à la bordure des cils et sur le coin interne de l’œil. Néanmoins, l’incontournable fond de teint doit être appliqué au préalable. D’ailleurs, le mélange de ces deux produits floute davantage cette zone indésirable.

Souligner les sourcils

Une épilation s’impose avant d’asperger le visage de maquillage. D’ailleurs, cette opération nécessite l’intervention d’un expert. En effet, les sourcils représentent un cadre du visage. De plus, cette partie essentielle met l’accent sur le regard. Par conséquent, utilisez un pinceau biseauté pour prélever les pigments de la teinte de votre palette d’ombres à paupières. Le mélange du marron clair et du brun offre de plus une teinte illuminée. Alors, tracez par petit à-coup et répétez le mouvement délicatement sur les sourcils afin de colorer légèrement. Puis, ajoutez un fard à paupières beige ou blanc.

Embellir les yeux

Les paupières sont les alliés parfaits des lunettes. Aussi, pour accentuer les paupières sans faire de l’ombre aux verres, appliquez une teinte claire du ras des cils jusqu’aux sourcils. Ensuite, ajoutez une couleur médium sur la paupière mobile. Toutefois, pour afficher une touche plus esthétique, une ombre à paupières vive de couleur lavande, bleue ou verte semble indispensable. De surcroît, les indispensables eye-liners noirs et le mascara accentuent le regard. Du reste, un épais trait d’eye-liner apporte un regard de velours.

Accentuer la bouche

Les montures noires se marient parfaitement avec un rouge à lèvre rouge vif. D’ailleurs, ce genre de couleur se marie parfaitement avec une monture blanche. De plus, un teint nude garantit un look jeune. Par ailleurs, le rouge à lèvres pétillant confère un style de femme d’affaires, tandis que le rouge à lèvres rose topaze dévoile une femme plus décontractée. Plus originale, le beige sur la bouche semble non seulement moderne et classique, mais s’accorde parfaitement avec n’importe quel type de lunette.

Sélectionner les montures en fonction de la forme du visage

Chaque visage correspond à une monture. Par conséquent, les visages carrés réclament des montures arrondies, fines et plus larges que le visage. Les figures de forme triangulaire demandent des lunettes épaisses pour assurer un bon équilibre. Les visages ovales s’adaptent à tous les styles de montures, exception faite des lunettes étroites ou des montures XXL. Du reste, les visages ronds, rectangulaires ou papillons sollicitent des lunettes de forme carrées.

Adapter le maquillage selon la correction des lunettes

Chaque verre correcteur mérite leur propre maquillage. Ainsi, les myopes sont tenues d’écarter le crayon foncé. Dans ce cas, un crayon beige parait idéal pour la muqueuse. De plus, les tons clairs, pastel et lumineux amplifient les yeux. De même, les verres correcteurs concaves diminuent le volume de l’œil. Dans cet autre cas, il convient de tracer un trait de crayon au coin de l’œil pour ensuite l’étirer au maximum. Autre conseil : un crayon blanc en haut, en bas et au ras des cils accroit la dimension des yeux. Les hypermétropes ou les presbytes privilégient les dégradés de couleur et foncent la partie externe de l’œil. L’astuce des astigmates est d’accentuer le contour de l’œil au moyen d’un crayon.

Accorder le maquillage selon la forme des montures

Les montures discrètes nécessitent une nuance plus douce. Dans ce cas, veillez à ne pas dépasser le dessus des lunettes. Une monture épaisse mérite un forcing au niveau des yeux à l’aide d’un crayon de couleur vive. Une monture blanche sollicite un maquillage des yeux sombres et audacieux. Inversement, la monture XXL réclame un maquillage assez léger et des cheveux en retrait. De plus, les lunettes de teintes foncées profitent d’une large palette de couleur de fard à paupières, car ce type de verre ne préfère aucune teinte particulière. Inversement, les montures colorées nécessitent un maquillage doux et sobre. Ainsi, optez pour les couleurs neutres.

 

Dissimuler la trace des lunettes

Ces accessoires de mode laissent fréquemment de petites traces indésirables et désagréables qui sont tatouées sur les ailes du nez. Heureusement, les ingrédients naturels et accessibles à tous s’avèrent un excellent moyen d’éliminer ces imperfections. Entres autres : les concombres, le jus de citron, la combinaison de la pomme de terre et de la tomate, le miel, le vinaigre de cidre, l’huile d’amande, la peau d’orange, le jus de fraise, le lait cru, le beurre de cacao et l’huile d’olive éliminent les marques de lunettes.

Sujet : En quoi consiste la publicité suggestive ?

La publicité persuasive et informative, la publicité mécaniste, la publicité projective et la publicité suggestive constituent les différentes formes de publicité. Ces différents modes d’influence publicitaire disposent de leur propre méthode. Toutefois, en quoi consiste la publicité suggestive ?

C’est une publicité qui mise sur les sentiments

La publicité suggestive représente une autre forme de communication publicitaire. À l’inverse de la publicité persuasive qui privilégie la raison du consommateur, cette autre forme de publicité intervient sur les sentiments et les pulsations des cibles. Généralement, cette technique écarte toute forme de louange vis-à-vis du produit à promouvoir. Néanmoins, cette stratégie mise sur l’image afin de viser l’inconscient du consommateur. En effet, le fondateur de la psychanalyse Freud a justifié la prédominance de l’inconscient et du désir chez les individus. C’est exactement les éléments que cette forme de communication convoitise. Comme toutes les stratégies marketing, cette forme de publicité vise à accentuer les achats. Assurément, les motivations inconscientes et les désirs enfouis ainsi que les fantasmes représentent les déclencheurs de l’acte d’achat.

C’est une approche psychologique

Fondée sur une approche psychologique de l’individu, cette forme de promotion est assimilée à une publicité de la connotation, car sa technique fait appel aux sens et non à la raison. Sa stratégie confère une puissance projective considérable qui réagit sur l’inconscience collective. Par ailleurs, son mécanisme met à l’œuvre « Le çà ». Ce dernier représente le centre des pulsions. Il constitue la véritable inconscience au sens propre du terme. C’est de plus l’instance la plus enfouie en chacun qui est à l’origine des autres instances formées par différenciation. Ensuite, « Le moi » représente le trait d’union entre les désirs provenant du « ça » et les interdits provenant du « Surmoi ». Ce dernier représente d’ailleurs l’incarnation des interdits acquis de l’éducation. De surcroît, cette stratégie agit sur ce qu’on appelle les « pulsions de Freud ». Cet élément renvoie à l’énergie qui pousse l’organisme vers un but précis. Cette forme de publicité intervient également dans les « pulsions d’autoconservation » (qui se rapporte à la sauvegarde de l’individu), les « pulsions sexuelles » (pour la reproduction de l’espèce), les « pulsions de vie » (relatif à la création artistique) et les « pulsions de mort » (source d’agressivité et de destruction).

C’est une stratégie qui se base sur le plaisir et le déplaisir

Dans ces deux principes, l’accent est mis sur le « ça » de Freud. Ainsi, la publicité met en valeur les aspects érotiques que confère le produit. D’autant plus que la notion de plaisir offre plus de valeur si elle est accompagnée de la notion de transgression. À titre d’exemple, les slogans comme « un café nommé désir » ou « C’est si bon que c’est presque un péché » de Winston (une marque de cigarettes de ITG Brands LLC) s’apparentent à une communication publicitaire suggestive. D’ailleurs, la publicité de « Carte noire » (marque de café italien affilié au grand groupe Lavazza) adopte ce mode d’influence publicitaire.

C’est une stratégie qui se base sur le fantasme

Le fantasme représente l’accomplissement d’un désir enfoui. De plus, les publicités de voitures ont également adopté cette technique. Effectivement, la promotion publicitaire de Mercedes montre un homme qui vivait dans la nature, mais qui après avoir croisé le chemin de la Mercedes, se transforme en un homme civilisé avec toutes les formalités que cela implique (rasage, costume-cravate, etc.). Ce principe s’assimile aussi à un scénario fictif où le sujet est déformé en raison du processus de défense.

C’est une stratégie qui se base sur la projection

Autre principe : la projection mise sur les sentiments, les qualités, les désirs dissimulés ou rejetés par les cibles et renvoyés vers un autre sujet. Plus précisément, il s’agit d’un acte par lequel l’individu trouve dans une autre personne les caractéristiques, les qualités… qu’il refuse en lui. D’ailleurs, la projection entre en jeu dès lors où le sujet regarde une image et l’associe à une interprétation quelconque. De plus, ce principe génère un effet conatif (effet de mémorisation).

C’est une stratégie qui se base sur l’identification

Finalement, l’identification représente l’ultime principe utilisé par cette forme de stratégie marketing. Ce procédé psychologique suggère que l’individu et donc la cible s’identifie à un modèle. Assurément, cette identification implique l’acte d’achat. Ainsi, la publicité suggestive possède la faculté de donner aux consommateurs une impression de se reconnaître dans des situations, des personnages ou des comportements. Néanmoins, cette similitude doit apporter un intérêt considérable aux cibles pour augmenter ce besoin de similitude. De surcroît, il s’agit de l’image idéalisée de soi. À titre illustratif : une publicité suggestive destinée aux ménagères veut que les consommatrices s’associent à une mère comblée qui offre de la joie à sa famille en leur préparant un pruneau d’Agen.

Sujet : Comment draguer une fille sur Facebook ?

Facebook a totalement bouleversé la conception des relations amoureuses. Si auparavant, les lettres constituaient les moyens de drague les plus efficaces, aujourd’hui, le réseau social propose une nouvelle approche virtuelle. N’étant pas un site de rencontre, Facebook semble néanmoins faire l’unanimité auprès des opportunistes. Alors, comment draguer une fille sur Facebook ?

Optimiser son compte

 

Le compte Facebook représente une vitrine personnelle. Par conséquent, les hommes en quête d’une relation amoureuse ont tout intérêt à entretenir une bonne image via ce réseau social. De plus, cette image se reflète déjà dans la photo de profil. Ainsi, il convient de sélectionner des clichés qui jouent en votre faveur. D’ailleurs, les photos torses nues devant le miroir de la salle de sport et les images avec des femmes différentes lors d’une même soirée sont à bannir. Néanmoins, préférez les clichés naturels, décontractés, matures et saints d’esprit. Ajoutez également d’autres captures avec des amis pour justifier votre vie sociale. En parlant de vie sociale, la liste d’ami constitue un point non négligeable que les femmes inspectent après une demande d’ajout. Ainsi, un mur vide, un nombre d’amis inférieur à 10 nuisent à votre réputation. Du reste, les femmes doivent être en mesure de parcourir votre compte et d’acquérir certaines connaissances à votre égard : vos musiques préférées, votre activité, vos loisirs…

 

Séduire la personne

Pour repérer la femme idéale, il convient de surfer sur le réseau social et de sélectionner une fille célibataire qui habite à proximité de votre domicile. L’idéal est de choisir une fille avec laquelle vous possédez déjà un certain nombre d’amis en commun. Ensuite, ajoutez-la en envoyant une demande d’amie. Toutefois, Facebook adopte une politique anti harcèlement. Aussi, en cas de refus, évitez les bombardements de messages agressifs sous peine de sanction du site. À la suite de son acceptation, inspecter son compte pour mieux s’imprégner de ses préférences, ses passions, sa personnalité et ses activités. Puis, engagez le premier contact tout en douceur. Pour ce faire, débutez par des commentaires simples. Ensuite, enchaînez les commentaires dans la mesure où elle vous répond. Précisez vos centres d’intérêt commun. C’est seulement après une certaine période d’interaction sur les commentaires que les messages privés peuvent être envisageables.

Utiliser les bons mots dans les messages

Dans les messages, bannissez le langage SMS qui reflète un aspect enfantin. Néanmoins, mentionnez son nom dans vos textes. D’ailleurs, une étude psychologique confirme que le mot le plus agréable à entendre pour un humain reste son nom. De plus, les messages accablants comme « Salut, ça va », « tu peux me donner ton numéro » ou « viens boire un verre avec moi et tu ne le regretteras pas » sont à proscrire. Aussi, une approche plus subtile s’impose pour attirer son attention. Suscitez son intérêt par votre sens de l’humour et procurez-la des émotions positives. En outre, insérez des émoticônes pour procurer plus d’expression sans en abuser. De plus, les interrogations comme « Est-ce que tu as des manies amusantes ? » rendent la conversation plus confortable et brisent la glace. De même, la question « qu’est-ce qui te fait le plus peur dans la vie » l’incite à s’ouvrir et permet de cerner sa véritable personnalité. Ainsi, l’alternance de questions à son sujet se termine par « es-tu partante pour continuer cette conversation autour d’un verre ? ».

Proposer une rencontre

Évidemment, une relation virtuelle demeure inconcevable. Ainsi, après quelques conversations téléphoniques et sur Facebook, proposez une vraie rencontre. À ce stade, optez pour une sortie dans un endroit public et non dans un restaurant très chic pour un dîner aux chandelles. Effectivement, les emplacements remplis de monde la rassurent davantage, notamment dans le cas où la fille ne vous connaît pas encore très bien. De plus, une invitation à des évènements organisés chez vous prouve votre confiance et votre unicité. D’ailleurs, l’originalité constitue un atout majeur pour une approche plus simpliste. Ainsi, optez pour une invitation envoyée dans un message privé ou par appel téléphonique et non directement sur son mur. Néanmoins, un refus de sa part reste tolérable. Par ailleurs, le réseau social grouille de compte utilisateur d’autres femmes tout aussi sympathique. Alors, tentez votre chance avec d’autres personnes.

Sujet : Comment fonctionnent les chasseurs de têtes dans la sélection des candidats potentiels ?

Un chasseur de têtes est un métier à part. Mandatée par une entreprise, la profession de chasseur de têtes consiste à rechercher des candidats en poste dans une entreprise et à leur offrir une nouvelle opportunité dans une société concurrente. Ainsi, cette profession traque la perle rare parmi toutes les entreprises selon la demande du client. Alors, comment fonctionnent les chasseurs de têtes dans la recherche des candidats potentiels ?

Ils déterminent la cible

Suite à une demande, le chasseur de têtes entame une étude complète des besoins du client. D’ailleurs, ces besoins paraissent identiques pour chaque recrutement. De plus, une collaboration étroite avec le client semble indispensable afin de définir correctement la cible. Durant cet échange, les interlocuteurs spécifient le profil du poste et les renseignements sur l’entreprise en question (méthodes de travail, outils, valeurs, objectifs…). Lors de la définition des cibles, le chasseur de têtes détermine le candidat type issu d’une étude préalable et les entreprises concurrentes ciblées. De surcroît, certains clients proposent déjà une liste complète des noms d’entreprises et de personnes cibles. Néanmoins, le chasseur ne délaisse aucune piste et explore toutes les issues possibles afin de repérer le meilleur profil.

Ils préfèrent la discrétion

Quand une entreprise sollicite l’intervention d’une société de recrutement pour trouver des collaborateurs des entreprises concurrentes, elle doit rester dans la discrétion. Autrement, les concurrents pourraient engager une contrattaque pour riposter. De plus, une divulgation de ce genre d’intention nuit aux intérêts communs des entreprises, notamment si elles sont affiliées ou figurent parmi une même fédération professionnelle. De plus, la discrétion représente également la qualité principale à adopter dans l’exercice du métier de chasseur de têtes. D’une part, dans l’intérêt du client, le silence écarte les retours négatifs des entreprises de sa corporation. D’autre part, dans l’intérêt du chasseur, la discrétion protège des mécontentements des entreprises victimes.

Ils se dissimulent pour mieux cerner les candidats

Les chasseurs de têtes utilisent fréquemment un ou plusieurs pseudonymes lors de l’exercice de leur profession. De plus, pour renforcer leur anonymat, leur carte de visite ne mentionne aucune inscription, ni « chasseur de têtes » ni « consultant en recrutement », mais des professions plus neutres comme « ingénieur d’affaires » ou « chargé de relation ». Ainsi, les chasseurs de têtes sont passés maîtres dans l’art du déguisement. Certains optent même pour un changement de voix lors de l’interaction avec le candidat. D’autres demandent à leur assistant d’entrer en contact avec les candidats ciblés. Par ailleurs, les chasseurs suivent leur propre stratégie d’approche et de dissimulation.

Ils élargissent leur champ de recherche

Généralement, les chasseurs de têtes utilisent une approche directe lors de la recherche des candidats potentiels. En ce sens qu’ils sélectionnent les employés travaillant actuellement dans une entreprise concurrente. Néanmoins, lors du contact avec le salarié, le chasseur adopte une approche moins directe. Pour ce faire, il propose un poste vacant tout en restant dans la neutralité. Ainsi, ils utilisent des termes neutres comme « je représente une société leader sur le marché du… Nous disposant d’un poste libre de responsables des ventes alors connaissez-vous une personne qui pourrait être intéressée ? » Les recherches de candidats s’élargissent également sur la toile : sur les sites des entreprises concurrentes ou sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, Viadeo dispose d’un large choix de candidat français. Outre les sites, les bases de données professionnelles, les annuaires d’anciens élèves des universités prestigieuses, les listes d’association professionnelle sont autant de moyens de recherche utilisés par les recruteurs. Ainsi, ces derniers y envoient régulièrement les dernières opportunités.

Ils profitent des entreprises en difficulté

Totalement impitoyables, les chasseurs de têtes misent sur la difficulté financière des entreprises concurrentes pour attirer plus de salariés. D’ailleurs, les employés qui appréhendent un éventuel licenciement ou un chômage technique paraissent plus faciles à détourner. De même, les recruteurs estiment rendre un service auprès des personnels menacés de chômage en leur proposant un travail dans d’autres entreprises plus stables. Ainsi, les chasseurs de tête restent au fait des dernières nouvelles concernant les résultats financiers, les mouvements de capitaux, les cessions de parts… Bref, concernant l’actualité financière des entreprises.

Ils utilisent les mailings ciblés

Comme les sociétés de recrutement, les chasseurs de têtes font usage des mailings ciblés. D’ailleurs, ces recruteurs misent sur l’originalité et envoient les courriers de la façon la plus personnelle possible. Dans ce cas, la cible est portée sur l’entreprise et non sur le candidat. Dans ces correspondances, le recruteur met l’accent sur la valeur, les compétences et les atouts des candidats en activité, mais qui sont à l’affut d’autres opportunités.

Sujet : Comment soulager le stress à la maison ?

Le stress n’est pas une fatalité, il s’agit d’un mécanisme de réponse résultant des contraintes et des pressions de l’environnement le plus souvent professionnel. Toutefois, le stress est également présent même à la maison. Ainsi, il semble impossible d’empêcher ce mécanisme, mais le mieux serait de le réduire. Alors, comment soulager le stress à la maison ?

Essayer de gérer le stress

Avant d’essayer de résoudre le stress, la première étape consiste à cerner son origine. Une réflexion sur une certaine période supprime les conséquences néfastes. Pour ce faire, il convient d’établir une liste des possibles sources d’angoisse comme le travail, les transports, la famille… Ensuite, catégorisez la liste selon le degré d’impact. Puis, approfondissez le sujet des facteurs situés en tête de liste. En guise d’illustration, en cas de différend avec un collègue, préférez la discussion afin d’apaiser les tensions et de se sentir de nouveau en confiance.

Choisir la meilleure technique antistress

Les scientifiques ont élaboré plusieurs méthodes de lutte contre le stress. Néanmoins, l’idéal est de sélectionner la technique la mieux adaptée. D’ailleurs, chaque profil correspond à une technique particulière. En effet, certains préfèrent les activités physiques comme le footing matinal ou les sports pour réduire leur taux de stress. D’autres optent pour les activités plus intellectuelles comme le yoga ou la relaxation. De même, le stress se manifeste fréquemment par un excès d’imagination où l’on appréhende tous les scénarios possibles. Toutefois, cette même imagination peut aider à combattre ce phénomène. Avant un évènement stressant, pensez à un environnement mental positif (des projets, les vacances…).

Contrôler les évènements à venir

Un évènement quelconque n’engendre aucun effet dans la mesure où aucun mot ne le qualifie. Inversement, en lui attribuant une qualification, l’évènement devient heureux, triste, extraordinaire ou ennuyeux. Cette attribution transforme également votre impression. Par conséquent, la façon dont vous vivez l’évènement influe sur votre organisme. Ainsi, pour éviter les stress inutiles, arrêtez-vous un moment pour réfléchir avant de qualifier et de classer une situation comme positive ou négative. De plus, il convient de relativiser la gravité de la situation afin d’effacer les angoisses ou les colères.

Regarder un film d’épouvante

De nouvelles études prouvent que ce genre cinématographique s’avère un excellent stimulus pour la santé. En effet, la concentration sur les scènes libère l’énergie vers des neurotransmetteurs qui sont appelés glutamate, dopamine et sérotonine. Au cours du film, le spectateur demeure en état d’éveil et son activité cérébrale augmente. Lors des scènes les plus terrifiantes, la menace tombe directement dans le cerveau. Plus spécifiquement, les signaux envoyés excitent les glandes surrénales. Cette stimulation engendre l’adrénaline. À la façon d’un anesthésique, cette sécrétion apaise les douleurs corporelles. À l’issu du film, le spectateur semble plus fort, car le corps et le cerveau sont plus calmes.

Consommer une tablette de chocolat

Il est vrai que les chocolats soulagent les maux de cœur. Il en est de même pour le stress et la fatigue. D’ailleurs, une montée de stress accroît davantage l’envie de chocolat. Effectivement, cet aliment renferme de la phényléthylamine et de la sérotonine. Ces deux composants procurent au cerveau de la vitamine B1 et du magnésium qui sont de véritables antistress. D’ailleurs, le chocolat possède une vertu thérapeutique. Cet aliment supprime les coups de fatigues passagères, engendre une énergie positive et combat les maladies cardio-vasculaires et certains cancers. De plus, son action prend effet de suite. Néanmoins, pour profiter de ses bienfaits, il convient d’opter pour le chocolat noir.

Sourire et rire

Une enquête révèle que les enfants rient 400 fois par jour. Contrairement, les adultes ne rient que 15 fois en moyenne par jour. Pourtant ce réflexe confère un impact réel sur la santé et notamment le stress. Quand une personne se permet de rire, ses zygomatiques sont activés. À ce moment, son cerveau semble plus détendu, car ce dernier estime que tout danger est écarté. D’ailleurs, quand une personne rit sans raison apparente, c’est signe que le cerveau tente de relâcher les tensions nerveuses. De plus, ce réflexe masse le ventre et l’appareil digestif en contractant le diaphragme et les abdominaux. De même, le rire approvisionne le cerveau en oxygène.

Entretenir une bonne nuit de sommeil

Une bonne nuit de sommeil est le garant d’une journée parfaite. Cependant, en période de stress, le sommeil semble s’éloigner davantage. Alors, afin de maximiser les heures de repos et les nuits réparatrices, il faut surveiller l’alimentation. Dans ce cas, la caféine, la théine sont à bannir, mais les aliments riches en glucides attirent le sommeil. Ensuite, le contexte doit être favorable pour un sommeil réparateur. Pour ce faire, les écrans, les radios, les téléphones et les lumières sont éteints. Au moment du réveil, illuminez la pièce et écoutez une musique douce.

Sujet : Comment protéger son domicile contre les cambriolages ?

Le Ministère de l’Intérieur et l’Observatoire de la sécurité comptent environ 400 000 cas de cambriolage en France par an. Heureusement, plusieurs méthodes existent pour lutter contre ce phénomène. Alors, comment protéger son domicile contre les cambriolages ?

S’armer d’équipement bon marché

Le premier réflexe à adopter consiste à verrouiller les entrées du logement. Pour ce faire, il suffit de poser un nouveau cylindre de sécurité ou installer quelques serrures à partir d’environ 20 euros. Outre les alarmes onéreuses, les luminaires à détection de mouvement se vendent à approximativement 60 euros. Ces équipements s’allument au passage d’un humain ou d’un animal d’une portée de 120° à 360°C. Ainsi, la lumière brusque est susceptible de surprendre le cambrioleur et de l’effrayer. Pour assurer plus d’efficacité, deux luminaires semblent indispensables : l’un posté à l’entrée et l’autre à l’arrière. Autrement, l’unique luminaire est installé dans un emplacement stratégique du jardin où le cambrioleur a plus de chance de passer. De même, les caméras de surveillance freinent les malfaiteurs. Néanmoins, leur coût s’élève à environ 200 euros. Heureusement, les fausses caméras ne coutent qu’environ 30 euros. Dans les maisons, les visiteurs sont facilement visibles par une fenêtre. Contrairement, les appartements écartent cette possibilité. Alors, pour supprimer cet inconvénient, les judas de porte paraissent utiles et se vendent à environ 10 euros.

Prévenir les forces de l’ordre

Lors des vacances, il convient de solliciter les services de la police municipale. En effet, leur devoir consiste à surveiller la maison en l’absence des propriétaires. D’ailleurs, cette opération se nomme « Tranquillité vacances ». Pour bénéficier de leur encadrement, les vacanciers remplissent un formulaire précisant les dates de l’absence, les coordonnées des personnes à alerter en cas de besoin et les détails concernant le domicile. Néanmoins, les patrouilles surveillent uniquement durant quelques heures et non 24 h sur 24. Outre les forces de l’ordre, le gardien constitue également un obstacle pour le criminel.

Rester vigilant

La meilleure attitude à adopter reste la vigilance. Ainsi, les nouveaux acquéreurs de matériel multimédia ou d’appareils électroménagers sont tenus de dissimuler leur nouvel achat et non de les étaler en public. De plus, les propriétaires doivent observer les comportements suspects de son entourage. Effectivement, si la même voiture passe fréquemment devant son domicile, il doit immédiatement prendre des mesures qui s’imposent. Les appels anonymes répétés signifient que les cambrioleurs cherchent à détecter les présences dans le logement. Les réseaux de cambrioleurs utilisent des symboles pour communiquer entre eux. Ces signes précisent le nombre d’occupants, les biens de valeur, les équipements installés… Par conséquent, en cas de présence de l’un de ces codes, le propriétaire doit en aviser immédiatement les forces de l’ordre.

Entretenir de bonne relation avec les voisins

L’entente entre les voisins diminue les risques de cambriolage. Effectivement, en cas d’absence des propriétaires, ces derniers peuvent réclamer la surveillance de l’un de leur proche voisin et vice versa. Cet échange de service a d’ailleurs réduit de nombreux cas de tentative d’entrés par effraction. Pour étendre cette entraide, les deux voisins procèdent à un échange de clés afin d’effectuer des visites régulières à l’intérieur de la maison. De même, la présence d’une personne dans le logement cache l’absence des véritables occupants.

Décourager le cambrioleur

Les dispositifs de sécurité découragent les malfaiteurs à s’introduire dans une maison. En effet, les alarmes, les vidéosurveillances, les caméras, les détecteurs d’ouverture de porte sont autant d’équipement de sécurité qui freine les tentatives d’entrée par effraction. Outre ces matériels coûteux pour la plupart, les simples matériels de simulation comme les autocollants « Logement sous alarme », les panneaux « propriété privée » ou « danger de mort » suffisent. De surcroît, les installations des barreaux sur les fenêtres, les barres de protection qui rallongent le cambriolage aboutissent par un abandon de l’auteur du crime.

Dissimuler votre absence

Les malfaiteurs privilégient uniquement les logements inoccupés. Aussi, la meilleure astuce pour dissuader un criminel est de simuler la présence des occupants. Plusieurs astuces dissimulent l’absence du propriétaire comme : les lumières allumées, la radio en marche. De plus, les téléviseurs et les postes de radio sont équipés de système de mise en route programmée pour afficher la présence d’un individu dans le logement.

Protéger les biens de valeur

Les objets de valeur et les sommes colossales doivent être protégés en cas de cambriolage. Pour les objets précieux, l’installation d’un coffre-fort reste la meilleure solution. D’ailleurs, différents types de coffres existent : le coffre-fort encastrable, le coffre-fort à poser et la mallette de sécurité. Les liasses de billets doivent quant à eux être fermées à double tour. Par ailleurs, en cas de cambriolage, ces sommes d’argent liquide sont généralement exclues de l’assurance habitation.

Sujet : Comment les débutants s’entraînent-ils au parkour ?

Méconnu du grand public, le parkour ne compte que 2 000 adeptes selon le site du quotidien français Ouest France en 2014. Ce sport s’apparente à une course d’obstacle, mais de grande ampleur. Alors, comment les débutants s’entraînent-ils au parkour pour devenir des professionnels ?

En quoi consiste le parkour ?

Le parkour représente une discipline sportive qui consiste à traverser plusieurs obstacles naturels ou urbains par des mouvements agiles et rapides du corps. Ainsi, cette discipline repose entièrement sur les capacités motrices. D’ailleurs, ce sport ne nécessite aucun matériel particulier. Les adeptes du parkour se nomment les traceurs. En tant que sport physique, le parkour dispose d’une méthode d’entraînement intégrant la course, le passement d’obstacles, les sauts, les roulades, les escalades. Évidemment, l’endurance physique constitue la principale qualité que réclame ce sport de rue. Le « Freerunning » ou l’art du déplacement est une autre discipline issue de ce sport. Seulement, cette autre pratique s’intéresse davantage sur l’esthétique des mouvements.

Entretenir sa forme

Lors de l’entraînement, le traceur débutant utilise le poids de son corps. De plus, il doit courir régulièrement en parcourant au minimum 11 à 16 km par semaine. En effet, ce sport urbain se focalise spécialement sur la course à pied et les sprints. D’ailleurs, l’exercice d’autres activités comme la crosse, la boxe ou la natation favorise une bonne condition physique indispensable. En outre, le cascadeur débutant effectue 10 flexions pour améliorer les sauts, 10 pompes, 10 abdominaux en levant les deux jambes simultanément à hauteur de 20 cm, 10 tractions en levant le corps avec les bras.

Entretenir sa musculature

Ce sport de rue allie le déplacement et les sauts. De plus, les adeptes surmontent des murs, des barrières et des obstacles colossaux, d’où l’importance de la musculation. D’ailleurs, le yoga aide à entretenir une musculature parfaite. Pour les moins raffinés, les tractions de base (en levant le corps grâce aux bras) semblent plus adaptées. Ensuite, il faut monter le corps à l’aide des bras pour ajuster la poitrine à la hauteur de la barre. Au fil du temps, ces mouvements se fluidifient jusqu’à ce que la barre atteint les hanches. Pour se muscler davantage, les cascadeurs optent pour les poids. Dans ce cas, le but n’est pas d’augmenter le nombre de kilos à soulever, mais d’élargir le nombre de sessions.

Consommer des aliments sains

La base d’un régime regroupe les protéines maigres, les légumes, les fruits, les noix, les graines et les aliments non modifiés. De plus, l’eau figure parmi les éléments incontournables d’un régime sain de traceur. Ainsi, les aliments transformés, les nourritures riches en graisses et en calories sont à bannir du repas. À l’issu de chaque entraînement, les adeptes s’hydratent correctement. D’ailleurs, les traceurs professionnels ingurgitent jusqu’à 4 litres d’eau par jour. Par ailleurs, les efforts nécessitent une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une hydratation régulière.

Utiliser les bons équipements

Les équipements sont constitués des habits et des chaussures. Dans le monde du parkour, les chaussures doivent avec une bonne adhérence, une bonne tenue ainsi qu’être légère, souple et solide afin de mieux supporter les chocs. D’ailleurs, le sport de rue réclame une paire de tennis. Heureusement, les boutiques proposent aujourd’hui des tennis spécialisés pour le parkour. Évidemment, ces chaussures répondent aux exigences de cette discipline sportive. Parmi les plus classiques figurent les K-Swiss, les inov-8 et les Vibram Five Fingers. Quant aux vêtements, le style s’apparente au streatwear (style vestimentaire). Effectivement, les traceurs prisent les sweats à capuche et les joggings en guise de tenue de sport.

S’échauffer avant de commencer

Le parkour nécessite un échauffement préalable afin de gagner 30 % de plus de force et de puissances musculaires. De même, l’échauffement évite les risques de claquages et les autres formes d’endommagement de cet organe. D’ailleurs, tous les muscles du corps : bras, cou, jambes doivent être préalablement travaillés avant d’entamer la pratique. Néanmoins, en cas de blessure d’un muscle, le traceur consulte l’avis d’un entraîneur confirmé avant de se lancer.

Maîtriser les bases

Les sauts constituent l’une des bases fondamentales du parkour. Pour maitriser les sauts périlleux, les amateurs du sport commencent par un saut plus simple avec des escaliers. Cependant, il faut les remonter et non les descendre. Pour ce faire, l’amateur débute à partir du bas une seule marche, puis deux puis trois et ainsi de suite. À la 5e ou 6e marche, le saut devient plus compliqué. Après une certaine période d’entraînement, le traceur débutant place quelques obstacles comme des barrières afin de travailler les « sauts passe barrière ». La réception constitue également un élément de base du parkour. Pour assurer une réception parfaite, il faut prendre appui, s’étendre et absorber. Pour amortir les sauts, les roulades sur épaules s’avèrent la meilleure technique.

Sujet : Comment une startup bénéficie-t-elle d’une levée de fonds pour son projet ?

Le financement semble un impératif pour le développement des activités des startups. Seulement, les étapes pour profiter d’une telle somme paraissent longues et semées d’embûches. Alors comment une startup bénéficie-t-elle d’une levée de fonds pour son projet ?

Choisir le meilleur timing

Le choix du timing parfait pour s’engager occupe une place primordiale, car il en va de la réussite de la levée de fonds. Par conséquent, la meilleure opportunité pour entamer la recherche se présente quand l’entreprise dévoile des signes de traction forte. Dans le monde des startups, ces signes se caractérisent par les documents chiffrés qui soulignent la prospérité des activités. De plus, ce progrès concerne le montant du chiffre d’affaires, l’accroissement des clients ou des visiteurs et des téléchargements dans le cas d’un projet web. D’autant plus qu’une levée de fonds est envisageable uniquement si la startup dispose de 9 mois de trésorerie au minimum. Autrement, la recherche de fonds pour secourir les situations d’urgence est souvent vouée à l’échec.

Préparer les documents nécessaires

Le principal document incontournable pour toutes les startups demeure le business plan. En effet, ce document constitué d’une vingtaine de pages détaille l’état d’avancement de la société, son projet de développement et les financements nécessaires. Le porteur de projet établit également un executive summary ou un teaser qui résume le business plan. La présentation live du projet devant les investisseurs nécessitera un pitch deck (moyen de présentation du projet) composé d’une dizaine de slides. Pour les questions financières, l’entrepreneur monte un modèle financier faisant état des besoins de financement. Tous ces éléments traduisent le potentiel et la valeur du projet en général. Ces documents s’avèrent d’une importance capitale dans l’obtention d’un premier entretien avec un investisseur.

Approcher les fonds

Les entrepreneurs sont tenus d’effectuer une sélection des fonds les plus adaptés afin d’éviter les pertes de temps dans l’approche de fonds inadéquats. À l’issue de la recherche, le porteur de projet approche les fonds qu’il juge en adéquation avec le projet. Les investisseurs bénéficient d’un temps extrêmement limité, par conséquent, ils privilégient les dossiers recommandés par leur réseau de confiance. Ainsi, les auteurs de projet disposent d’un temps tout aussi limité pour approcher les fonds. Encore faut-il avoir réussi à décrocher un premier rendez-vous avec les équipes dans le fonds. En moyenne, un investisseur offre un rendez-vous sur dix projets reçus. Par ailleurs, l’auteur de projet doit connaître personnellement les directeurs de participation pour espérer un retour positif de leur part. Autrement, un réseau de confiance ou un professionnel recommande l’entrepreneur auprès des investisseurs pour attirer leur attention.

Entretenir les relations avec les investisseurs

Dans cette démarche, il semble préférable d’encourager au préalable les interactions avec les investisseurs avant de solliciter un placement. D’autant plus que la simple observation des investisseurs alimente les chances d’obtenir le financement. En ce sens que le fait que les investisseurs constatent l’évolution de l’entreprise, la croissance des activités, les capacités et le potentiel de l’entrepreneur, la gestion de la concurrence… influence considérablement leur jugement. De surcroît, les investissements misent assurément sur un entrepreneur avec lequel il entretient une relation étroite et qui s’avère un excellent homme d’affaires plutôt qu’avec un auteur de projet qui a présenté un pitch de 30 minutes.

Convaincre son investisseur

La garantie d’une levée de fonds repose entièrement sur l’équilibre entre : la maturité du projet, le montant sollicité, les investisseurs sélectionnés et les conditions imposées. Dans ce cas, le recours aux services de professionnel dans le monde du financement est tout aussi envisageable. Ces experts aident les porteurs de projet à déterminer concrètement cet équilibre. Néanmoins, ce genre de prestation nécessite 5 à 10 % du montant levé. De même, tout se joue sur les présentations du pitch et des documents demandés par les investisseurs pour réussir à les convaincre.

Appréhender les contraintes d’une levée de fonds

L’entrepreneur doit être au fait de certains risques et contraintes qu’implique la levée de fonds. Le premier inconvénient reste la perte partielle de liberté dans les actions des investisseurs. Étant donné leur part importante dans l’entreprise, ceux-ci doivent être avisés de la moindre décision du porteur de projet. Ce dernier a d’ailleurs des comptes à rendre aux actionnaires qui espèrent un retour sur investissement (comparateur du rendement d’un placement). À cette contrainte s’ajoute la perte du pouvoir de l’entrepreneur. Seulement, pour éviter une perte considérable de la gouvernance de son entreprise, il négocie intelligemment le pacte d’actionnaires. De plus, le véritable objectif est de trouver un terrain d’entente qui favorise l’intérêt de chaque partie et non d’engager un rapport de force avec les actionnaires.

Sujet : Quelle ville de la Floride visiter pour les vacances d’été ?

Une estimation du bureau du tourisme de l’état de Floride compte 72,6 millions de visiteurs pour 2016. Ces chiffres prouvent la prospérité du secteur touristique de l’état américain. La Floride ressemble d’ailleurs à une étendue de parc de loisirs. Alors, quelle ville visiter pour les vacances d’été en Floride ?

Visiter Orlando

 

  • Le centre spatial Kennedy

Ce ne sont pas les lieux d’intérêts qui manquent à Orlando. La ville est mondialement connue pour ses parcs à thèmes comme le célèbre Disney World ou Universal Studio. Plus loin, le Centre spatial Kennedy est localisé à Cap Canaveral le long de la côte atlantique, à quelques minutes de route d’Orlando. D’ailleurs, ce centre de la NASA est un impératif pour les touristes. Cet endroit propose une multitude d’activités pour nourrir les connaissances. Entres autres, les musées focalisés sur le thème de l’espace, les différents bâtiments de Cap Canaveral, le site de lancement d’Apollo 11 pour la lune, la navette spatiale Atlantis sont autant de lieux de distraction. De même, cette fameuse navette a été rendue accessible au public à la suite de l’arrêt du programme de la station spatiale internationale.

  • Le lac Kissimmee

Outre les véhicules de l’espace, la Floride propose également une faune incroyable auprès du lac le plus célèbre de la région : le lac Kissimmee. Les agences offrent des visites en effectuant un tour des marais du lac. D’ailleurs, les brochures locales disposent de coupons de réduction afin de profiter de ce spectacle au meilleur prix. Les visites se poursuivent dans un bateau afin de dévoiler la diversité de l’écosystème du marais renfermant une multitude d’espèces végétales et animales. Les grues du Canada, les pygargues à tête blanche et les alligators occupent les lieux. De même, les paysages au nord de la ville affichent une vue imprenable sur tous les lacs. Ainsi, pour mieux profiter de ce panorama, les nombreuses écoles d’hydravion proposent un voyage à bord de ce gendre d’engin.

3-     Le musée « Mr Ripley’s Believe It or Not »

Ce musée est situé le long d’International Drive. Conçu en 1930, cet endroit plutôt original renferme tout une panoplie d’objets curieux rassemblés par l’homme aux multiples facettes et célèbre aventurier américain, Mr Ripley. Outre la reproduction de l’homme le plus grand du monde implanté dans « l’Odditorium », le musée présente également un morceau du mur de Berlin.

4-     La Daytona Beach et la piste de course internationale Speedway

Sur le côté est de la Floride se situe la Daytona Beach. La plage dévoile un aspect tout aussi original, car les voitures y sont autorisées à circuler. Justement, cette ville se démarque par sa course automobile de renom. La ville dispose effectivement d’un circuit de course dénommé « Daytona International Speedway » et d’autres innombrables courses. De plus, les visiteurs sont en mesure de ressentir l’effet que procure le métier de pilote de course au moyen d’un simulateur.

Profiter de Miami Beach

 

1-     Le South Beach

Miami Beach, l’icône américaine de la festivité et connue pour ses plages paradisiaques de sable blanc propose des vacances de rêve à South Beach. Quartier très connu de Miami Beach, cet endroit regroupe les emplacements les plus filmés et photographiés comme Ocean Drive, Collins Avenue et Lincoln Road. Cette ville est parfaite pour parfaire un bronzage naturel. Néanmoins, le célèbre News Café offre un moment de détente entre toutes ces agitations. La ville propose aussi une longue balade à vélo pour profiter pleinement des dunes, du paysage et pour capturer quelques images des cabanes des sauveteurs. De même, le bleu turquoise de la mer attire les touristes.

2-     Le quartier Historic District

Ce fameux quartier est composé de 960 bâtiments Art Deco qui datent des années 20 à 40. Étendue sur moins de 1,5 km2, le Historic District dévoile des villas néo-méditerranéennes, des hôtels de renom comme le Mc Aplin ou le Colony, le Cavaluer ou le Congress. Les quartiers de cet emplacement particuliers renferment des histoires et des anecdotes des plus insolites.

3-     Le quartier de Wynwood

Qualifié de nouveau quartier à la mode à Miami, Wynwood présente des brasseries locales, de nombreux bars et restaurants ainsi que des galeries d’art et des boutiques de créateurs. L’ancien quartier mal famé est aujourd’hui transformé en jardin de musées focalisés sur le Street Art. Le marché sur l’avenue principale de Wynwood réunit tous les weekends les habitants bercés dans une ambiance festive. De plus, les deuxièmes samedis de chaque mois sont consacrés aux Arts Walk durant laquelle les galeries d’art restent ouvertes jusque dans la soirée.

4-     Le Lincoln Road

L’incontournable « The Road » constitue un centre commercial à ciel ouvert qui occupe la totalité de Lincoln Road. D’autant plus que ce quartier profite d’une situation favorable entre les centres de commerce et les plages de sable fin. En partant de la plage, la ville propose des boutiques de souvenir, des grandes chaînes de vêtements européennes et américaines, de nombreux restaurants de qualité. Justement, Mister01 prépare la meilleure pizza de Miami et Dylan’s Candie Bar représente le paradis de la confiserie.

Sujet : En quoi consiste le métier de matelot de la marine marchande ?

Travaillant dans le secteur du transport maritime, le matelot de la marine marchande figure parmi les métiers de la mer. Chargement, déchargement, entretien, lavage, encadrement, manœuvre sont autant de tâches qui lui sont attribuées. Alors, en quoi consiste le métier de matelot de la marine marchande ?

C’est un métier qui exige de multiples compétences

Le matelot de la marine marchande réclame une santé de fer en raison de la cadence de son rythme. En effet, le marin est soumis aux normes d’aptitude définie par arrêté ministériel. D’ailleurs, cette loi exige une acuité visuelle et auditive, une bonne vision des couleurs et un squelette solide. Outre ces conditions physiques, ce métier réclame un mental d’acier. Effectivement, le marin dispose d’un bon équilibre psychologique pour surmonter l’éloignement de la famille, la vie en collectivité et le travail d’équipe. De plus, une adaptation à un équipage multiculturel est indispensable. Évidemment, les connaissances techniques en mécanique, en hydraulique et en système électriques restent les bases de la profession. De même, ces compétences varient selon le type de navire. Plus, précisément, l’exercice de ce métier demande une connaissance pointilleuse sur les règles de sécurité maritime, les techniques de navigation, de matelotage, de secourisme, de gréement, de déhalage et d’arrimage.

C’est une fonction polyvalente

Le matelot de la marine marchande prépare et met les équipements du navire en marche lors des manœuvres d’appareillage ou d’accostage. De plus, le marin dirige les équipements embarqués et les équipements de transbordement des passagers. Il inspecte la route maritime et détermine les éventuels obstacles sur le trajet. Le navigateur assure les opérations de chargement et de déchargement de navires ainsi que le rangement et la sécurisation de la cargaison. Le moussaillon encadre l’entretien du navire et des apparaux et de la salle des machines. Ainsi, la maintenance des équipements de sécurité demeure sous sa garde. Il est également en mesure d’effectuer une navigation maritime (au cabotage, au Convoyage d’un navire de plaisance à moteur…), une navigation sur un navire spécifique (Navire à utilisation collective, Yacht de plaisance à voile ou à moteur…), une navigation sollicitant une habilitation (Certificat d’initiation nautique, Brevet d’aptitude à l’exploitation des canots de secours rapide…).

C’est un métier qui demande plusieurs formations

Le CAP maritime de marin de commerce, le Bac pro conduite et gestion des entreprises maritimes option commerce représentent les principales formations nécessaires à l’exercice d’une telle profession. D’ailleurs, les études durent deux années, dont plusieurs semaines de stage, à bord et à terre. De même, le Brevet d’études professionnelles – BEPM — marin du commerce, le BEPM machine marines et le BEPM — mécanique préparent également à ce métier. À ces formations s’ajoutent les permis maritimes spécifiques comme le Certificat d’initiation nautique (CIN), le Permis de conduire les moteurs marins (PCMPM)… Outre les formations requises, le marin possède un casier judiciaire vierge (extrait N°3). Le marin présente une attestation de 1er secours et de natation. Par ailleurs, cette profession s’ouvre aussi bien aux hommes qu’aux femmes. De plus, le médecin des gens de mer confirme son aptitude à exercer ce métier.

C’est une profession qui présente des conditions de travail particulières

Les conditions de travail varient selon le type de navire, le type de navigation et sa durée. Évidemment, en raison de la variation de la durée du voyage, le marin reste éloigné de son domicile sur une longue période. Néanmoins, le service pont s’exerce en quart (4 heures suivies de 8 heures de repos). De même, son commandant de bord gère ses emplois du temps. Généralement, cette activité se pratique au sein d’entreprises de transport maritime de marchandises, de passagers, d’activités maritimes spécialisées, de sociétés d’assistance en mer, d’entreprises de lamanage ou d’activité portuaires.

C’est un métier à risque

Le matelot de la marine marchande s’implique dans les tâches quotidiennes effectuées à bord du paquebot. Sous les ordres du commandant de bord, le marin participe aux manœuvres d’amarrage, au départ et à l’arrivée du bateau. Il encadre régulièrement les activités de maintenance, ainsi, il effectue la peinture, le graissage et les réglages qu’impliquent les machines. Il intervient également dans les questions de sécurité. D’ailleurs, le navigateur entame des rondes de surveillance quotidiennement. En outre, le marin doit rester sur le pont à effectuer son travail malgré des conditions climatiques défavorables. Le marin doit également supporter les bruits, la chaleur et les vibrations interminables lors des travaux dans les salles de machine. Heureusement, une évolution de travail vers la fonction de patron de commerce, de pêche ou de plaisance semble envisageable après une formation spécifique ou une formation spécialisée continue.

Préstation

 

Rédaction de contenu marketing

  Rédaction de contenu marketing – content marketing Le marketing de contenu ou content marketing représente une stratégie de webmarketing visant à promouvoir la visibilité d’une entreprise sur la toile. Cette technique gagne progressivement le cœur des web-entrepreneurs grâce à […]

 

Rédaction contenu optimisé SEO

  Service optimisation de contenu pour le SEO, rédaction contenu optimisé SEO Le SEO (Search engine optimization) occupe une place capitale dans la promotion d’un site web. Également appelé référencement naturel, le SEO renvoie à une stratégie visant à maximiser […]

 

Fiche produit

Désirez-vous des fiches présentant fidèlement les caractéristiques principales de vos produits, mettant en valeurs leurs avantages ? Faites appel à Dago Rédaction Web pour la rédaction de vos fiches produits !

Commander

Pour vos projets de rédaction de contenu pour le web (articles blog, landing pages, communiqués de presse, …etc), n’hésitez pas à contacter l’équipe de Dago Rédaction Web

commande normale

  • Veuillez saisir un nombre entre 150 et 2000.
  • Veuillez saisir un nombre entre 10 et 500.

Actualités

commandez des rédacteurs web dédiés

Rejoindre notre équipe