Comment établir le champ lexical de mots-clés ?

L’établissement d’une liste de mots-clés est une étape  importante dans la mise en place d’une bonne stratégie de content marketing. Mais son utilité ne se limite pas cela. Pour l’internaute, elle facilite la recherche d’un produit ou d’un service. Pour un site elle sert à : la conception d’un modèle économique basé sur les mots-clés les […]


Ecrit par : sdcbylcc2017 dans Actualité
[ssba-buttons]

L’établissement d’une liste de mots-clés est une étape  importante dans la mise en place d’une bonne stratégie de content marketing. Mais son utilité ne se limite pas cela. Pour l’internaute, elle facilite la recherche d’un produit ou d’un service. Pour un site elle sert à : la conception d’un modèle économique basé sur les mots-clés les plus populaires sur une période donnée, augmenter leur visibilité, à faire de la veille documentaire et enfin d’améliorer le taux de trafic. C’est pour toutes ces belles raisons qu’il est impératif de bien établir le champ lexical des mots-clés. Comment s’y prendre?

Les fondamentaux à connaitre sur le champ lexical de mots clés

Au début du processus, il faut se poser quelques questions que l’on pourrait qualifié de fondamentales ou bases de l’établissement d’un champ lexical. En premier lieu, il faut savoir quel est le mot, l’expression ou le terme au centre de la recherche ou encore le mot clé principal. Pour illustration si vous êtes dans la vente de produit cosmétique écologique, le mot clé principal pourrait être « produit cosmétique » ou encore « vente cosmétique écologique »… Bref les possibilités peuvent être nombreuses. Toutefois, sachez que les groupes de mot long ou les mots clés longues traines constituent les mots les moins sollicités sur les barres de recherche. Une fois les mots-clés principaux définis, intéressez-vous aux points suivants :

  • Les synonymes et les équivalences
  • La cible des mots-clés
  • Facilitez-vous la tâche en faisant du brainstorming (plusieurs têtes valent mieux qu’une)
  • Enrichissez votre liste : avec des adjectifs, des termes verticaux, des termes élargis, termes de localisation
  • N’hésitez pas à utiliser les générateurs de mots-clés comme Google adwords.  Veuillez utiliser également les outils de composition d’expressions automatique en ligne

 Toujours suivre la tendance de recherche sur le web

Les tendances de recherche varient suivant le temps, c’est pourquoi il faut toujours être à l’affût de ces changements pour modifier la liste de ses mots-clés et le contenu de son content marketing en conséquence. Voici les principaux outils à utiliser pour suivre la tendance de recherche :

  • Pour l’étude de la notoriété des mots-clés, utilisez les comparatifs en ligne
  • Pour une étude des tendances de recherche, utilisez les outils proposés par Google tels que Google trends ou encore Google Alerts
  • Intéressez-vous aux différents événements ou thématiques qui font le buzz dans la blogosphère et dans les réseaux sociaux
  • utilisez Google instantané qui a pour fonction de lister les termes connexes à votre recherche

Recueillez des informations auprès des différentes plateformes de social bookmarking

Les plateformes de social bookmarking sont de véritables mines d’informations. Vous pouvez y trouver les caractéristiques des pages qui intéressent les internautes, leurs préférences de recherche. Parmi les plus populaires d’entre ces plateformes on peut citer Delicious, social mention ou encore Diigo.

Comprendre le sens réel de la demande

Comprendre le sens réel de la demande vous permettra d’optimiser le contenu de votre site web à différentes cibles. Sachez qu’il y a en tout 4 grands groupes de requêtes faites par les internautes :

  • Les requêtes destinées à la recherche d’information (comment draguer une fille, comment faire durée un couple…)
  • La requête navigationnelle : recherche d’un site en particulier
  • Requête transactionnelle : entrainant une action (recherche de site de vente en ligne, téléchargement de musique…)
  • Requête de connectivité

Vérifiez ce que fait la concurrence

La dernière  chose à faire une fois votre liste de mots-clés dressée est de vérifier la concurrence. Il existe des outils spéciaux qui permettent d’évaluer la concurrence : le générateur de mots-clés Google Adwords, KEI (index d’efficience d’un mot-clé), les commandes google spéciales, et enfin les sites spécialisés dans l’étude de la concurrence.


Commentaires