Google automatise l’authorship sur WordPress et TypePad

Le moteur de recherche Google n’a pas fini de nous donner de nouvelles fonctionnalités. Récemment c’est l’annonce de deux nouveautés qui ont attendu les internautes. La première concerne l’authorship tandis que la deuxième est au sujet de la possibilité d’intégrer un article paru dans Google plus, twitter ou facebook dans une page web, et ce, […]


Ecrit par : sdcbylcc2017 dans Actualité
[ssba-buttons]

Le moteur de recherche Google n’a pas fini de nous donner de nouvelles fonctionnalités. Récemment c’est l’annonce de deux nouveautés qui ont attendu les internautes. La première concerne l’authorship tandis que la deuxième est au sujet de la possibilité d’intégrer un article paru dans Google plus, twitter ou facebook dans une page web, et ce, en un seul post.

L’authorship

Lorsque l’on crée, que l’on publie ou que l’on procède à la mise en ligne des contenus, l’important est que ceux-ci gagnent assez en notoriété pour pouvoir attirer le maximum de public. Dans la même lignée, il est toujours important de faire savoir que vous êtes l’auteur du contenu en question pour gagner toujours plus d’audience au fil du temps. Avec la nouvelle fonctionnalité de Google plus, il est possible de donner un petit coup de pouce à votre image, par le biais de l’authorship. Cela consiste à faire apparaître la photo de l’auteur dans les résultats de recherche directement mis en place sur les plate formes telles que WordPress et TypePad. Au moment de la réalisation du login sur ces sites via le compte Google+ de l’utilisateur, cela peut se faire automatiquement.

Les « messages embarqués »

Nous avons parlé précédemment du fait d’intégrer (ou d' »embedder ») en quelques clics dans une seule page web, un article paru dans Google plus, comme pour facebook ou twitter. C’est une façon toute nouvelle et qui promet d’être efficace pour élargir son public à travers le web. Effectivement, les propriétaires de sites pourront ajouter vos messages Google + à leurs pages web. Tous les genres de contenus (textes, images, messages médiatiques) sont supportés et le « message embarqué » est totalement interactif. Les visiteurs ont donc la possibilité de le commenter et même de vous suivre sur le web.


Commentaires