La publication de contenu et ses mauvaises pratiques

En rédaction web, tout le monde s’insurge du duplicate content et de toutes les vilainetés que cela incombe. Cette pratique (très douteuse, là-dessus on est d’accord) n’est pourtant pas la seule qui pollue le milieu de la rédaction de contenu, même si l’on a tendance à l’oublier. Voici donc une petite piqure de rappel des […]


Ecrit par : sdcbylcc2017 dans Actualité
[ssba-buttons]

En rédaction web, tout le monde s’insurge du duplicate content et de toutes les vilainetés que cela incombe. Cette pratique (très douteuse, là-dessus on est d’accord) n’est pourtant pas la seule qui pollue le milieu de la rédaction de contenu, même si l’on a tendance à l’oublier.

Voici donc une petite piqure de rappel des mauvaises pratiques auxquelles on ne pense pas forcément mais qui sont à éviter.

Faire des faux-pas à l’interne

A l’interne les faux-pas à éviter concernent surtout le ciblage. Le rédacteur oublie parfois que des internautes l’attendent au détour du chemin et qu’il faut qu’il écrive pour eux et non pas uniquement pour Google. Bien sûr, avec les méchants pas beaux algorithmes qui mettent la pression, faire la part des choses est difficile, cependant, il faut désormais jongler avec les deux. Exit donc la soupe pour moteur. Toujours en parlant de cible, il est important d’adopter le bon ton dans les articles pour qu’ils puissent séduire le plus large lectorat possible. Enfin, une erreur trop souvent commise à l’interne est de trop se focaliser sur les intérêts commerciaux.

Ne pas varier

En rédaction, il est tout à fait possible de parler d’un sujet sur plusieurs articles, constituant en quelque sorte un véritable dossier pour pouvoir l’aborder sous tous les angles. Attention quand même à ne pas se répéter ! Il vaut mieux faire un ou deux articles réellement percutants qui intéresseraient les internautes, auraient un bon feed-back et donc seraient bien partis pour gagner un maximum de visibilité. Bien sûr, si le contenu est celui d’un autre site ou blog, il vaut mieux s’abstenir ! Même si vous l’avez entièrement réécrit, les lecteurs pourront avoir la puce à l’oreille. Désormais donc, il faudra garder tous ces faux pas à éviter en tête, que ce soit pour la rédaction de communiqués de presse, d’articles de blogs ou autres.


Commentaires