Le fond et la forme en rédaction web

Rédiger un article pour le web n’est pas que de la littérature. Effectivement, la rédaction web n’échappe pas aux enjeux du référencement et du positionnement, de telle sorte que le rédacteur va être influencé. Les conséquences seront que ce dernier aura tendance à écrire pour le moteur de recherche et non pour les internautes et […]


Ecrit par : sdcbylcc2017 dans Actualité
[ssba-buttons]

Rédiger un article pour le web n’est pas que de la littérature. Effectivement, la rédaction web n’échappe pas aux enjeux du référencement et du positionnement, de telle sorte que le rédacteur va être influencé. Les conséquences seront que ce dernier aura tendance à écrire pour le moteur de recherche et non pour les internautes et que la forme de l’article va prendre le pas sur le fond.

La forme et l’influence du référencement

Que ce soit pour la rédaction communiqués de presse, d’un questionnaire ou d’une brève, le rédacteur est amené à procéder à des méthodes spécifiques pour la forme pour faciliter le référencement. Il s’agit le plus souvent de:

-mettre en avant tel ou tel mot-clé

-utiliser la police « gras »

-mettre des titres et des sous-titres

-créer un contexte thématique ou sémantique spécifique.

Ce sont presque des règles inaliénables en rédaction web, au service du SEO. Car il est bien question ici d’assurer un bon positionnement dans les résultats de recherche et même qi la pratique n’est pas vraiment pertinente pour les conversions, le trafic généré peut être conséquent.

Écrire pour les internautes : l’importance du fond

Si on a vu ci-dessus que le fond avait une importance primordiale pour le référencement, on ne peut cependant omettre le fait que le fond reste lui aussi essentiel. Effectivement, même si certains rédacteurs se sont mis à écrire de la « soupe pour moteur », d’autres plus consciencieux n’ont pas perdu de vue l’objectif principal : l’internaute. L’objectif de Google est d’ailleurs de coller le plus possible aux attentes de ce dernier. Ce ne sont pas uniquement les textes faits pour son algorithme qui sont mis en avant, mais bien évidemment ceux qui ont un contenu riche et pertinent. Il appartient donc au rédacteur de trouver toutes les astuces pour combiner et les attentes du moteur de recherche et celles des lecteurs. Un vrai travail de recherche et d’équilibriste en perspective.


Commentaires