Le guest blogging : une pratique à éviter ?

La fin du guest blogging, le déclin du guest blogging… Cette nouvelle a été largement relayée dans la sphère SEO et a suscité bien des réactions exaspérées. Effectivement, s’il y a quelques mois encore le guest blogging était une méthode de backlinking tout ce qu’il y a de propre et utilisée par un grand nombre de webmarketeurs responsables, elle est aujourd’hui pénalisante selon Google. Alors qu’en est-il réellement ? Quelle est la marche à suivre ? Les réponses ci-dessous

  • 12 février 2014

Une nouvelle prévisible ?

Dans un de ces articles les plus récents, Matt Cutts annonçait : « Ne tournons pas autour du pot : si vous utilisez le Guest blogging comme tactique pour obtenir des liens externes en 2014, vous devriez probablement arrêter. Pourquoi ? Parce qu’au fil du temps, cette pratique a connu trop d'abus et est de plus en plus utilisée en tant que Spam. » Cette annonce a été suivie de nombreuses réactions choquées ou exaspérées dans la sphère SEO. Mais à bien y regarder, cette situation était prévisible.

En faisant un petit flashback des vidéos publiées par le chef de l’anti-spam de Google sur le guest blogging, on peut noter que les prises de position négatives avaient déjà été nombreuses : "mieux vaut privilégier le nofollow", "Attention à l’abus de guest blogging", "augmentation des abus et pratiques spammantes en guest blogging"… Ceux qui ont fait une veille n’ont donc pas été surpris par la nouvelle. Il convient maintenant de déterminer la marche à suivre.

Limiter, stopper ou continuer le guest blogging ?

A bien y voir, on constate que le guest blogging est juste victime du problème récurrent dans les méthodes de référencement. C’est-à-dire qu’au début elles sont inventées et utilisées à bon escient mais petit à petit tout le monde s’en empare et essaie de contourner les règles avec. Pourtant, le guest blogging n’en reste pas moins une technique efficace pour l’optimisation SEO de contenu et même dans d’autres domaines. Au lieu de totalement la stopper, il faudra donc redoubler de prudence et n’accepter que les articles de très bonne qualité dont vous connaissez les sources fiables.

Commentaires

Bon à savoir

 

Contenu dupliqué : l’ennemi n°1 du référencement

  Le contenu dupliqué ou « duplicate content » est le principal ennemi de votre visibilité sur internet. Cela tue votre site, donc votre business ! Quel que soit votre objectif, Dago Rédaction Web vous recommande de ne jamais publier […]

 

Madagascar : la Chine de l’externalisation de contenus web

Tout comme les grandes marques de haute couture, les grandes entreprises du textile et de l’automobile, Internet profite également de l’externalisation. Aujourd’hui, Madagascar est devenu le fief de l’outsourcing de rédaction de contenus et de centre d’appel en raison du […]

 

Un rédacteur web à madagascar peut-il être aussi compétent qu`un rédacteur français

  Un rédacteur web malgache n’est pas nécessairement moins compétent qu’un rédacteur français, en se basant sur le fait que le premier propose des tarifs bas. L’apprentissage des subtilités de la langue française est à la portée de tous ! […]