Quelles méthodes à adopter pour avoir un bon titre d’un article seo?

On ne le remarque surement pas mais lorsqu’on lit des articles ou un livre, le titre tient un rôle prépondérant dans la qualité de l’écriture.


Ecrit par : sdcbylcc2017 dans Actualité
[ssba-buttons]

On ne le remarque surement pas mais lorsqu’on lit des articles ou un livre, le titre tient un rôle prépondérant dans la qualité de l’écriture.

Bien se focaliser sur le sujet à traiter

Avant de rédiger un article seo, il est important de lire les sources du sujet à traiter et de comprendre l’intérêt de l’article.  Le titre étant un point de repère pour avoir une rédaction fluide et équilibrée, il est toujours conseillé de mettre un titre à chaque paragraphe. L’intérêt de cette manière de procéder c’est surtout de guider le lecteur à simplifier sa compréhension dans la lecture d’un texte.

Mettre en relief les mots clés

Le titre sert à donner l’envie de lire voire de vivre l’article selon le thème. Cependant les titres qui donnent dans le surréalisme sont à éviter. Ils sont rapidement considérés comme du spam. Certains rédacteurs web préfèrent mettre des mots clé dans leur titre pour permettre un bon référencement et pour mieux cibler les objectifs comme avoir une bonne visibilité sur Google. L’idée en soi n’est pas mal mais il ne faudrait surtout pas se verser dans la sur-optimisation des mots clés. Ce sur-optimisation tend parfois à dénuder le titre de son sens même.

Faire un titre bref

Lors d’une étude, on a constaté que les internautes se basent sur des titres courts. Cela afin de mieux visualiser les contenus. Avoir un titre court facilite sa publication sur le web, aussi, pour avoir une bonne visibilité sur Google.  Il est donc conseillé de faire un titre de moins de 60 caractères espace compris. Ce qui facilitera le référencement du site web concerné.

Personnaliser le titre tout en restant simple

L’utilité de personnaliser un titre se caractérise dans les expériences et les opinions personnelles. Parfois, un internaute lit un article pour se comparer à lui-même ou pour connaître les fondements du sujet. Les mots difficiles, les jeux de mots, les expressions drôles et les métaphores sont à éviter au risque de les interpréter de travers.


Commentaires